Campagne endeuillée : un talibé meurt électrocuté à Rufisque



Campagne endeuillée : un talibé meurt électrocuté à Rufisque
Initié par le ministre-conseiller, Seydou Diouf, le méga meeting de Benno Bokk Yakaar (BBY) au quartier Santhiaba pour sensibiliser les populations en perspectives du scrutin législatif a viré au drame. Un talibé qui s’était aventuré dans les parages, est mort électrocuté, ce samedi.

La victime qui « se promenait dans les environs, s’est approchée d’un poteau électrique qui retenait un projecteur. Il a été électrocuté au contact de ce branchement. Le poteau électrifié l’a violemment repoussé », expliquent des témoins dans « l’Observateur ».

Ayant perdu connaissance, le talibé a été acheminé aux urgences de l’hôpital Youssou Mbargane Diop où le décès a été constaté.

L’autocar à bord duquel avaient pris place les gardes du corps du Professeur Amsatou Sow Sidibé est entré en collision avec un camion semi-remorque, ce dimanche. Un (1) mort et six (6) blessés dont deux (2) dans un état grave, ont été dénombrés. Cheikh Ndiguël Diop, 23 ans, y a laissé la vie.

D’un retour d’un méga meeting à la Place civique de Louga, le véhicule transportant des militants de PUR (Parti pour l’Unité et le Rassemblement) a heurté une camionnette à hauteur du village de Sam Ndiaye, faisant un mort, Cheikh Ndiaye, et sept (7) blessés graves, ce vendredi. 

Le convoi de la tête de liste nationale de la coalition gagnante "Wattù Senegaal" a mortellement heurté un talibé, le 18 juillet dernier. 


Lundi 24 Juillet 2017 - 16:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter