Canal infos news: sit-in et port de brassards rouges au menu cet après-midi



Canal infos news: sit-in et port de brassards rouges au menu cet après-midi
Les travailleurs de Canal Infos News ont déroulé cet après-midi le deuxième point de leur plan d’action pour réclamer leurs arriérés de salaire. Ils ont observé un sit-in devant les locaux de leur direction générale à 16 heures ce vendredi. «Nous avons organisé ce sit-in avec port de brassards rouges parce que notre direction, celle de Canal infos news, nous doit 8 à 9 mois d’arriérés de salaire. Et nous ne cessons depuis deux ans de réclamer ces mois de salaire que nous n’arrivons pas à obtenir», a confié le secrétaire de la section SYNPICS de la structure Nassirou Ndiaye. C'est pourquoi, a-t-il ajouté, «désormais, les travailleurs de la chaîne de l’actu en continu ont décidé de dérouler un nouveau point tous les 12 jours jusqu’à l’obtention de leurs revendications».

Selon M. Ndiaye, au lieu de s’occuper de leur cas, le Directeur Général de Canal Infos News nargue les travailleurs. «Ce que le Directeur Général nous lance à la figure, nous de la section SYNPICS de Canal Infos News, c’est que nous pouvons aller où nous voulons mais il ne se passera rien car il a le soutien et l’amitié du ministre d’Etat Karim Wade ».

Ce qui est une incompréhension car le syndicaliste estime" qu’en 2010, cinquante ans après nos indépendances, pareille situation se passe chez-nous". C’est pourquoi, « nous pensons que c’est de l’esclavagisme pur et simple , faire travailler une personne jusqu’à la fin du mois, la laisser partir sans salaire, nous pensons que c’est hallucinant», a commenté M. Ndiaye devant les représentants du syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics)qui étaient venus soutenir leurs confrères de Canal Infos News.

En attendant, ils continuent de travailler tout en réclamant leur dû car selon M. Ndiaye," la société connait quelques difficultés. C’est pourquoi tout le monde doit faire des sacrifices et non les travailleurs seulement ,au moment où les travailleurs restent impayés depuis près de 9 mois, le Directeur se permet de se payer des voitures 4+4 et de faire monter la télévision sur satellite".

Charles Thialice SENGHOR

Vendredi 26 Mars 2010 - 19:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter