Casamance: Dakar négocie avec les rebelles

Les négociations entre le gouvernement et la rébellion indépendantiste du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC), avancent selon la communauté catholique Sant'Egidio, médiatrice dans ce conflit vieux de plus de 30 ans dans le sud du Sénégal. Les deux parties ont signé hier des mesures de confiance. Elles se sont engagées à poursuivre les pourparlers.



L'un des points-clés des mesures de confiance mutuelle, c'est que le gouvernement sénégalais a indiqué clairement et par écrit qu'il n'existe aucun mandat d'arrêt à l'encontre de Salif Sadio, chef militaire de la faction la plus radicale du MFDC.


La délégation gouvernementale sénégalaise a également accepté des mesures garantissant la libre circulation de Salif Sadio et de ses mandataires, dans le cadre des négociations de paix.C'est une clarification importante car elle coupe court aux nombreuses informations relayées par la presse locale au sujet d'un mandat d'arrêt international lancé par Dakar contre ce chef rebelle et acteur incontournable du processus de paix. Ces rumeurs qui ont installé un climat de doute et de méfiance entre les deux parties.

Selon la communauté Sant'Egidio, les deux parties "se sont engagées à adopter un comportement qui puisse favoriser les négociations pour le retour de la paix en Casamance et réduire les souffrances des populations" de cette région riche mais enclavée dans le sud du Sénégal.

Les délégations du gouvernement sénégalais et du MFDC vont continuer leur travail à Sant'Egidio selon un calendrier établi d'un commun accord.

Source : BBC Afrique
 



Mercredi 26 Février 2014 - 10:33




1.Posté par Pascal Manga le 26/02/2014 12:05
Pourtant le Grand Expert Connaisseur de tout Babacar Justin Ndiaye avait dit que les négociations avec San Egidio avaient échoué. Il devrait avoir le courage dans son laser du Lundi prochain de faire amende honorable. Comme quoi la bonne stratégie est de négocier en secret et de mettre tous ces experts et chroniqueurs du dimanche dans le flou absolu. En avant Macky pour la paix dans notre si chére Casamance. D’autres avaient promis de régler le probléme en 100 jours. Toi au moins tu ne promets rien tu travailles avec détermination et sans bruits.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter