Centre de pesage de Rosso : 350 emplois et la préservation du patrimoine routier



Ce Mardi, le président de la République Macky Sall inaugurait le centre de pesage de Rosso. La réalisation de cette infrastructure entre dans le cadre du contrôle des poids et des charges à l’essieu dans la zone UEMOA.
 
«Le contrôle du poids et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport, édicté par le règlement No 14  du 16 décembre 2005 de l’UEMOA, est avant tout une nécessité pour la préservation de notre patrimoine routier ».
 
« L’objectif principal est d’atteindre un taux inférieur ou égal à 5% de surcharge et son maintien au moins jusqu’à l’horizon 2032 ».
 
« Le contrôle de la charge à l’essieu va y contribuer par la création d’emplois rémunérateurs et stables pour les jeunes sur l’ensemble du territoire national où des postes de pesage vont être implantés. Trois cents cinquante emplois directs seront créés à travers le programme de contrôle de la charge à l’essieu ».
 
« Nous avons entamé le programme pilote de renouvellement du parc  de gros porteurs qui concerne 800 unités sur un programme global de 3000. Le renouvellement de gros porteurs figure parmi les 15 projets prioritaires inscrits dans le cadre de la coopération internationale ».
 
« A cet égard, il importe de noter que la vétusté de notre parc a des effets directs et immédiats sur l’insécurité routière. A ce propos, je voudrais mettre en exergue, pour m’en féliciter, que dans le cadre de la réhabilitation  de la route Saint-Louis Rosso, notre pays a bénéficié d’un financement d’un millions d’Euros de l’Union européenne destiné à l’élaboration du plan national de sécurité routière ».
 
« In fine, l’Etat veut, par le biais du contrôle de la charge à l’essieu et du renouvellement du parc des véhicules de poids lourds, accompagner la restructuration et la relance du sous-secteur des transports routiers en général, et des transports de marchandises en particulier, avec la modernisation des gares routières, à laquelle participe la mise en service prochaine de la Gare des Baux maraîchers de Dakar ».
 
EXTRAITS DISCOURS



Dépéche

Mercredi 12 Février 2014 - 09:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter