Centre-ouest ivoirien: Près de 1.000 personnes manifestent à Agbaou pour réclamer la libération de 3 jeunes hommes

Près de 1.000 personnes ont manifesté dimanche à Agbaou (200 km au Nord d’Abidjan dans le département de Divo) pour réclamer la libération de trois jeunes hommes interpellés à l'issue d' un mouvement de protestation contre Endeavour Mining, la société exploitant la mine d’or de la localité.



Réunis sur la place publique, ces riverains estimés à près de 1.000 ont réclamé la libération des trois leaders de la jeunesse interpellés mercredi par la gendarmerie de Divo (Centre-ouest ivoirien).

 

Ces jeunes ont été interpellés après un mouvement de protestation contre la société de droit canadien Endeavour Mining pour obtenir "l’indemnisation des populations".

 

"Depuis 1986 plusieurs sociétés se sont succédées pour l’exploitation de la mine d’or mais, le village n’a bénéficié d’aucune infrastructure digne de nom", a déploré le chef d’Agbaou  Symphor Djolé Kouassi réclamant "justice".

 

Afin de s'assurer qu'elles bénéficient de l'exploitation minière, le nouveau Code ivoirien exige que les détenteurs de permis d'exploitation préparent un plan de développement communautaire ainsi qu'un plan d'investissement en consultation avec les communautés locales.

 

Le détenteur d'un permis doit également constituer un fonds auquel il versera des cotisations annuellement afin de réaliser des plans de développement socio-économique.

 

Inaugurée le 28 janvier 2014, la mine d’or d’Agbaou est exploitée et  détenue à hauteur de 85% par l’entreprise canadienne Endeavour Mining Corporation, 10% par l’Etat de Côte d’Ivoire et 5% par la Société pour le développement minier de la Côte d’Ivoire (SODEMI).

 

Quatrième mine d'or de Côte d’Ivoire après celle d’Ity (Ouest),  de Tongon (Nord) et  de Bonikro (Centre-Ouest), la mine d’Agbaou est  bâtie sur 469 km². Sa capacité de réserve  est estimée à "35 tonnes".


Source: ALERTE INFO



Lundi 30 Mai 2016 - 08:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter