Chan 2016: une finale entre une RDC habituée et un Mali ardent

La finale du Championnat d’Afrique des nations de football (Chan 2016) va opposer les équipes de la RD Congo et du Mali, ce 7 février à Kigali. La RDC, déjà sacrée en 2009 et favorite de cette édition, devra résister à une jeunesse malienne sans complexes.



 
a République Démocratique du Congo confirmera-t-elle son statut de spécialiste du Championnat d’Afrique des nations de football ? Ou le Mali décrochera-t-il son premier trophée continental chez les séniors ?
 
Congolais et Maliens s’affrontent en finale du Chan 2016, ce 7 février à Kigali au Rwanda. Il s’agit d’une opposition de styles entre deux équipes aux parcours assez différents durant cette coupe d’Afrique réservée aux joueurs locaux.
 
Une équipe de RDC diminuée mais très soutenue
 
D’un côté, on trouve une RDC qui a la meilleure attaque du tournoi avec 11 buts inscrits, mais qui semble usée physiquement. Les Léopards ont en effet disputé des prolongations éreintantes face au Rwanda en quart et face à la Guinée en demi-finale. Ce dimanche, ils devront en outre composer avec la blessure de l’attaquant Hériter Luvumbu et avec la suspension du défenseur Padou Bopunga.
 
« Nous avons la volonté de gagner ce tournoi, a rappelé le sélectionneur Florent Ibenge. Les corps sont peut-être fatigués parce que nous avons disputé deux fois les prolongations, mais nous avons bien récupéré ».
 
 
Et l’équipe congolaise pourra compter sur le soutien massif de nombreux supporters venus au Rwanda. Le Chan est une compétition très populaire en RDC, depuis que les Léopards ont remporté l’édition 2009.
 
Une jeunesse malienne qui rêve de grande première
 
Une histoire d’amour est peut-être aussi en train de naître entre les Maliens et le Championnat d’Afrique des nations. Après de frustrantes éliminations au premier tour du Chan 2011 et en quarts de finale du Chan 2014, les Aigles ont déjoué tous les pièges tendus durant ce Chan 2016.
 
Ils abordent cette finale avec la meilleure défense (3 buts encaissés) parmi les demi-finalistes (1). Ils font en outre partie des trois équipes invaincues avec la Guinée et la Zambie (2). De quoi donner de la confiance au sélectionneur Djibril Dramé et à ses protégés : « Cette finale est une grande responsabilité, mais nous en sommes conscients. Les joueurs sont des jeunes talentueux, ambitieux, et on va se battre pour relever le défi. Ce ne sera pas facile, parce que l’adversaire est une grande nation du football, avec de grandes individualités, des joueurs expérimentés. »
 
Le Mali avait perdu la finale de la Coupe d'Afrique des nations en 1972, face au Congo-Brazzaville.


Source: Rfi.fr


Dimanche 7 Février 2016 - 07:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter