Chasse à l'homme: Evadé de la Mauritanie, Cheikh Oul Saleck arrêté à l'aéroport

Sueurs froides hier après-midi à l'aéroport Léopold Sédar Senghor. Si les autorités ont détourné le vol Emirates qui se rend à Dubaï, c'est à cause d'informations faisant état de la présence dans l'avion de celui qui s'est évadé d'une prison mauritanienne. Un individu ayant le même nom que lui était à bord du vol.



Une vraie chasse à l’homme se déroule en toute discrétion au Sénégal depuis quelques jours. Les autorités sénégalaises ont détourné hier le vol Emirates en direction de Dubaï alors que l’avion était déjà dans le ciel. Les autorités ont pris cette mesure radicale à la suite d’informations faisant état de la présence dans l’avion de Cheikh Oul Saleck, l’homme le plus recherché en Mauritanie.

Ce salafiste condamné à mort pour terrorisme à la suite d’un attentat manqué qui a visé le Président Mohamed Oul Abdel Aziz s’est évadé de prison il y a de cela quelques jours. Il se trouve qu’à la suite du décollage de l’appareil, la police a découvert qu’un individu ayant le même nom que lui avait embarqué sans être signalé par le système Securiport. C’est ainsi que l’appareil a été contraint de rebrousser chemin et l’individu en question a été immédiatement placé en garde-à-vue, sert «Libération».
 
Même si les premières informations font état d’une homonymie, la police a préféré le retenir le temps que les autorités mauritaniennes leur communiquent toutes les informations relatives à Cheikh Ould Saleck. D’autant plus que les services secrets mauritaniens croient savoir que le fugitif a été signalé au Nord du Sénégal vers Saint-Louis. 


Lundi 4 Janvier 2016 - 07:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter