Colère contre Barthélémy Dias : Les mécaniciens prêts à l’affronter.

Les mécaniciens sis à côté de l’ancienne piste ne décolèrent toujours pas. En effet, après le passage du maire de Mermoz Sacré-Cœur qui a dégainé son arme et tiré en l’air, ils se disent déterminés à l’affronter si jamais Barthélémy Dias envisage de les déloger sans leur trouver, au préalable, un site de recasement.



Colère contre Barthélémy Dias : Les mécaniciens prêts à l’affronter.
«J’ai dit au maire que son interlocuteur, le président Seydou Diallo, n’est plus écouté par les mécaniciens depuis longtemps. Pour vous dire, les mécaniciens se sont réunis avant-hier. Une réunion à laquelle je n’ai pas participé, parce que je sais que les mécaniciens ont tourné le dos au président », a déploré Madiakhaté Ka, qui revenait sur les évènements qui ont opposé hier, les mécaniciens au maire de Mermoz Sacré-Cœur.

 Et le vice-président de l’association réunissant les mécaniciens établis sur le terrain qui fait l’objet du litige  de poursuivre dans les colonnes de l’Observateur : «C’est lorsqu’il (Barthélémy Dias) est venu au garage pour parler avec les mécaniciens mécontents et furieux du comportement du président de l’association, que les gens ont commencé à le huer. Ils n’ont pas écouté le maire. Je déplore tout ce qui s’est passé».

Selon lui, n’eut été lui, la situation aurait été pire pour M. Dias : «Le maire Barthélémy Dias a été agressé. Un conseiller municipal a été blessé. Ça, je peux en témoigner. Je l’ai fait sortir du garage pour l’éloigner de la furie du public. N’eut été mon intervention, le pire allait se produire», a-t-il soutenu.

Néanmoins, M. Ka et ses collègues se disent prêts à en découdre avec l’édile de Mermoz Sacré-Cœur, si ce dernier tentait de les déloger sans au préalable, leur chercher un site de recasement : «nous avons demandé au maire Barthélémy Dias, de savoir raison garder. Les mécaniciens ne sont pas encore prêts à déguerpir les lieux, tant qu’un site, avec des papiers justificatifs, ne nous soit pas présenté. Sans quoi, nous sommes prêts à tout pour en découdre avec Barth», martèle-t-il.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 7 Janvier 2016 - 14:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter