Collectif "non au mur": leur marche interdite, Fadel Barro et Cie sur le pied de guerre ce samedi

Loin de la Corniche où leur manifestation non autorisation a été fortement réprimée samedi, le collectif "non au mur" assiège l'axe Poste de Médina-UCAD ce samedi. Ce, au moment où l'arrêt préfectoral interdisant la manifestation vient de tomber.



« Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme d’actions pour la préservation du littoral et contre l’octroi de 4000 m² à l’Ambassade de la Turquie sur la corniche Ouest, le collectif « NON AU MUR » organise une CARANAVE de protestation le Samedi 19 avril 2014 de 15 H à 18 H sur l’axe Poste Médina-UCAD », dit le communiqué parvenu à notre rédaction. Mais la sentence est tombée. Comme la dernière manifestation concoctée par ce même collectif, le Préfet de Dakar interdit la manifestation.


Une décision qui n’avait pas empêché Fadel Barro et Cie à se retrouver sur la Corniche le même samedi. Ladite manifestation fortement réprimée, les forces de l’ordre avait effectué une vingtaine d’arrestations dont un « y’en a marriste », Latif Gomis qui est resté trois (3) jours dans les liens de la détention avant d’être déféré au parquet pour bénéficier de la relaxe. Dès sa libération, Latif Gomis de dire qu’il a été torturé au commissariat central.

Toujours sur le pied de guerre, Fadel Barro et Cie comptent remettre ça cet après-midi. Ce, jusqu’à ce qu’ils fassent tomber le fameux mur issu de bons procédés entre l’Etat du Sénégal et la Turquie qui veut y ériger son Ambassade


Samedi 19 Avril 2014 - 11:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter