Combat de gladiateurs : Manko à l’assaut de Benno

Me Abdoulaye Wade a réussi son pari de regrouper autour d’une liste unique les ténors de l’opposition pour faire face à Benno bokk yaakaar. En effet, à son initiative, dix (10) partis de l’opposition se sont réunis pour lancer Mankoo Taxawu Senegaal.



Combat de gladiateurs : Manko à l’assaut de Benno
Ils sont 10  à dire oui à l’appel de Me Abdoulaye Wade pour s’unir afin d’imposer au Président Macky Sall et à sa coalition, la cohabitation à l’issue des élections législatives du 30 juillet prochain. En effet, la coalition Mankoo Taxawu Senegaal a été lancée ce jeudi, annonce un communiqué parvenu à la rédaction de Pressafrik.

Les adhérents à cette coalition ont pris pour prétexte «la dégradation continue des conditions de vie des populations ; les scandales économiques et financiers qui jalonnent et rythment le quotidien de la gestion du régime du Président Macky Sall ; la gestion nébuleuse et l’appropriation de ressources naturelles de notre pays par la famille, le clan et le cercle des amis et proches du Président Macky Sall ainsi que les lobbys étrangers ; la mauvaise gestion des finances publiques, notamment par un endettement excessif et un déficit budgétaire hors norme, conduisant ainsi le Sénégal à un niveau d’extrême fragilité budgétaire… », entre autres pour mettre en place cette alliance.

Selon  eux, cette alliance est plus que vitale pour le futur du Sénégal surtout avec leur programme qui, s’il est validé par les Sénégalais, contribuera à assainir l’environnement politique au Sénégal. Et ce programme consiste à «l’adoption et la mise en œuvre consensuelles de nouvelles politiques sectorielles dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de la culture, des sports, etc. »

Et le document d’ajouter qu’ils se battront pour : «l’adoption et la mise en œuvre consensuelles de réformes économiques ; l’institution d’un véritable parquet financier pour éradiquer la corruption dans notre société; l’instauration de la transparence dans les affaires publiques ; l’adoption de lois plus conformes aux intérêts des populations et consacrant l’arrêt du pillage de nos ressources, notamment dans les domaines pétrolier, minier, foncier, halieutique, de l’environnement, de l’urbanisme, des collectivités locales, du foncier, etc. », qui sont parmi les 11 points validés par Mankoo Taxawu Senegaal.

Ont signé le document AJ/PADS de Mamadou Diop Decroix ; Bës Du Ñakk de Mansour Sy Djamil ; Bokk Gis Gis de Papa Diop,  Front pour le Socialisme et la Démocratie-Benno Jubël (FSD-BJ) de Cheikh Bamba Diéye ; Grand Parti de Malick Gakou ;  Initiative 2017 (AD Pencoo, ANC, Parti Socialiste (PS) des Valeurs et Mouvement d’initiatives et d’Actions, Taxawu Dakar) de Khalifa Ababacar Sall ; les Démocrates Réformateurs (LDR /Yeesal) deModou Diagne Fada ; Parti Démocratique Sénégalais (PDS) du Président Abdoulaye Wade ; Rewmi de Idrissa Seck ; Tekki de Mamadou Lamine Diallo.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 5 Mai 2017 - 09:49




1.Posté par Ndiaye le 05/05/2017 12:10
S'ils perdent qu'ils acceptent d'aller a la retraite
Ils parlent et ecrivent comme si ils etaient des etrangers dans la scene politique senegalaise

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter