Combat pour une presse émergente : le Khalife des Tidianes aux côtés de la CAP

Le combat de la Coordination des associations de presse (CAP) a trouvé une oreille attentive en la personne du Khalife général des Tidianes qui s’est désormais engagé à plaider leur cause.



Le Khalife général des Tidiane s’est désormais engagé aux côté de la CAP pour porter leur combat pour l’amélioration des conditions de la presse. En effet, lors de la réception des membres de cette instance venue lui rendre visite à Tivaouane ce samedi, Serigne Abdoul Aziz Sy a affiché une sensibilité marquée par rapport aux revendications de Ibrahima Lissa Faye et Cie.

D’ailleurs, ce dernier a abondé dans ce sens à l’issue de leur entretien en déclarant que : «Le Khalife général des Tidianes s’est dit très sensible au contenu du mémorandum et a compris que si rien n’est fait pour changer la situation, on va vers des dérives».

Et le Président de l’Association des Professionnels et Éditeurs de la Presse en ligne (APPEL) de confier à nos confrères de senegalinfos.com : «la grande satisfaction des membres de la Coordination des Associations de Presse est l’acceptation par Al Amine d’être leur porte-parole auprès des autorités pour que ce qui doit être fait soit fait : adoption du code de la presse, amélioration des conditions sociales, etc.).

Revenant sur les maux dont soufre leur corporations, M. Faye martèle : «Les journalistes sont menacés parce que les salaires ne tombent plus à temps, les entreprises de presse frôlent la faillite, il n’y a pas de cotisations sociales ni à l’Ipres ni à la Caisse de sécurité sociale. Des choses extrêmement graves. Le Nouveau Code de la presse tarde à être voté, et la presse est devenue une profession où les gens entrent comme ils veulent et sortent comme ils veulent».

A ces revendications, s’ajoutent la gestion par Bara Ndiaye de la Maison de la Presse très décriée.
Cette visite à Al Amine qui survient après celle rendue à Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, fait partie d’un plan d’action élaborée par la CAP qui a déjà inscrit dans ses plans l’organisation  d’une marche nationale le 3 mai prochain.

Ousmane Demba Kane

Mardi 25 Avril 2017 - 10:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter