« Compte tenu de l’évolution de la fièvre hémorragique à virus Ebola », Abdoulaye Daouda Diallo ferme les frontières



Le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique communique : « Compte tenu de l’évolution de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui pose un problème de santé publique de portée mondiale, le Sénégal a décidé de fermer à nouveau ses frontières terrestres avec la République de Guinée ». Cette mesure note le communiqué du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, est étendue aux frontières aériennes et maritimes pour les aéronefs et navires en provenance de la République de Guinée, de la Sierra Léone et du Libéria.



Même si précise les services du ministre Abdoulaye Daouda Diallo, « le Sénégal reste solidaire avec tous les pays touchés par l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola ». Mais, «les autorités administratives et les forces de Défense et de Sécurité veilleront à la mise en œuvre rigoureuse de la présente mesure ». Une mesure qui ne s’imposait pas selon le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Eva Marie Coll Seck et le Directeur de la prévention, Mamadou Ndiaye dernièrement qui est devenue impérative donc. 


Vendredi 22 Août 2014 - 11:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter