Conforté par le ministre Amadou Bâ : Ousmane Sonko demande la démission de Moustapha Niasse de l’Assemblée nationale

Conforté dans ses dires par le ministre de l’Economie des Finances et du Plan Amadou Bâ, l’inspecteur des Impôts et domaines Ousmane Sonko, le président de Pastef, les patriotes, demande au président de l’Assemblée nationale de démissionner. Il considère que Moustapha Niass n’a pas dit la vérité aux sénégalais sur le reversement des impôts des députés.



Conforté par le ministre Amadou Bâ : Ousmane Sonko demande la démission de Moustapha Niasse de l’Assemblée nationale
L’inspecteur des Impôts et domaines Ousmane Sonko a été réconforté dans ses révélations par le ministre de l’Economie des Finances et du Plan. On se souvient que Sonko avait annoncé que l’Assemblée nationale doit de l’argent au Trésor public. Mais les explications fournies par le président de l’Assemblée n’ont pas convaincu le cadre de l’administration fiscale qui estime que Moustapha Niass n’a pas dit la vérité, en soutenant que « son » institution ne devait que 140 millions FCFA de dette fiscale, alors qu’elle était à plus de 2 milliards.

D’ailleurs, le leader du Pastef demande à Niasse de tirer toutes les conséquences de son  acte «Nous considérons qu’il faut en tirer un certain nombre d’enseignements. Moustapha Niasse doit démissionner. Parce qu’en tant que deuxième personnalité de la République, à la tête d’une institution aussi importante que l’Assemblée, il s’est permis de dire des contrevérités et de donner des informations erronées au peuple sénégalais. Cela est très grave en démocratie et justifierait amplement sa démission», a déclaré Ousmane Sonko dans les colonnes l’Observateur.

Ousmane Sonko considère par ailleurs que les députés, en l’occurrence le président du Groupe parlementaire de la majorité et ceux de l’Apr, qui avaient fait des sorties pour l’attaquer, doivent s’adresser au Peuple sénégalais et présenter des excuses publiques. Mieux leader du parti Pastef demande au procureur de la République et à l’Ofnac de s’autosaisir pour tirer cette affaire de «détournement de deniers publics» au clair. Il a en outre annoncé les Patriotes n’excluent pas de porter l’affaire devant la justice.

 

Khadim FALL

Samedi 4 Juin 2016 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter