Contes et mécomptes de l’ANOCI : ensemble conspuons le mal !

"Le silence est le plus sûr moyen de tuer la vérité " Eric Laurent, in La Face cachée du 11 Septembre



Contes et mécomptes de l’ANOCI : ensemble conspuons le mal !
Un coup de sabot dans la vaste termitière des dépenses extravagantes de l’ANOCI (Agence Nationale pour l’Organisation de la Conférence Islamique). Bravo ! Latif vient de fouiner de fond en comble dans la structure-mammouth dirigée par le Prince-Héritier de Ndoumbélane, Karim Wade. Et avec fougue ! Le journaliste-écrivain qui se veut un témoin actif de son époque n’a pas mis de gants pour briser la loi du silence qui entoure l’Agence que pilote l’ « intouchable ». Point besoin de s’attarder à dire que le nom ‘’Abdou Latif Coulibaly’’ résistera à l’usure du temps, épousera les contours de la perpétuité. Cela coule de source ! Oui, l’Histoire retiendra son nom dans le Livre d’or qui sera servi à la postérité comme bréviaire. Il est de cette race d’hommes qui n’ont jamais voulu abdiquer devant le devoir.

Latif, tu n’as jamais voulu assister comme cette vache qui regarde passer le train aux agissements malsains des monarques-bourreaux-baillonneurs qui s’emploient à mener traîtreusement notre cher pays vers les gouffres de l’inconnu. L’auteur de ‘’Affaire Maître Sèye : un meurtre sur commande’’ le dit souvent en ces termes : « je n’ai aucune obsession sinon le Sénégal ». Fin de citation.

Abdou Latif sonde l’ANOCI comme tout bon journaliste d’investigation digne de ce nom. Il constate, hélas, que les copains coquins de vautours qui y étaient en ronde n’ont fait qu’accomplir de sales manœuvres. Ils ont dépecé, à toute honte bue, la carcasse. Il n’y trouve finalement que des contes et mécomptes.

L’ANOCI, osons-le dire, n’est qu’une machine à ‘’fabriquer’’ des riches. Selon ces membres, quatre cents trente deux (432) milliards de francs CFA ont été mobilisés aux fins de réussir la mission assignée : des prunes ! Pure affabulation ! Qu’ils cessent de nous prendre pour des corniauds ! Certains de nos compatriotes ont bien raison de la taxer de scandale financier du siècle. Imaginons en guise d’illustration que pour l’aménagement de son bureau juché au 10e étage de l’immeuble Tamaro à Dakar (siège de l’ANOCI), le nouveau Crésus en chef a daigné dégainer une somme qui dépasse le demi-milliard (750 millions) et que dans le même temps l’immense majorité des sénégalais mènent une situation qui avoisine la misère noire. Une insulte pour tout un peuple ! Ne s’étendons pas sur les nombreuses autres étourderies qui caractérisent ce gouffre à milliards.

Le peuple sénégalais acceptera t-il de vendre son âme au diable en confiant en 2012 son destin à des goinfres, des malhonnêtes et autres menteurs attitrés. Nous sommes tous des Abdou Latif Coulibaly.

Ensemble, conspuons le mal !

Ibrahima NGOM Damel,
Journaliste-écrivain
76 580 68 10 / 70 100 01 87
E-mail : yboupenda@yahoo.fr

Ibrahima NGOM Damel

Lundi 17 Août 2009 - 09:24




1.Posté par Leuk le 17/08/2009 14:54
"Contes et mécomptes de l'Anoci", nouveau livre Abdou Latif Coulibaly

Hum ! Voyons ! Voyons !

1°) Interrogeons tout d’abord Mademoiselle Larousse :

** A propos du mot conte :

conte nom masculin (de conter)
Récit, souvent assez court, de faits, d'aventures imaginaires.
– Péj. Discours qui laisse incrédule, récit mensonger. Conte, histoire à dormir debout.

** A propos du mot mécompte :

mécompte nom masculin
Espérance trompée, déception.
Exemple : Affaire n'apportant que des mécomptes.

2°) Faisons attention donc à ce Abdou Latif Coulibaly : C’EST UN CONTEUR.

Un « lêb katt » disent les wolof, à l’image de MAME YAKHI LALO :
"léébooon ! loupooon ! Amoon nafi ! yako féké ?"

Et vous saviez bien la place que le conte occupait dans nos sociétés traditionnelles africaines.

Mais "nak", c’est dommage ! avec la télé, les jeux électroniques, l’ordi …, les gosses ont d’autres préoccupations. Ils ne lisent plus, et c’est ça le drame aujourd’hui.

Hum ! Hum ! ABDOU LIVRES COU..AKOU (rire)


2.Posté par Leuk le 17/08/2009 15:11
Litterature - Un livre dévoile la face cachée du Sida au Sénégal

Le livre Le sida vaincu- la vérité en marche de Jack Diop édifie sur la découverte d'un remède naturel contre le sida qui menace un marché de 400 milliards d'euros/an. La première édition de ce livre publié en mars 2004 était titrée '' Le sida vaincu. La face cachée de la grande découverte sénégalaise''. Pour l'auteur, ce remède a été découvert en 2002, dans un pays où le ministre de la santé venait de diriger le département Afrique, Amérique Latine, Europe de l'Est, Asie à l'Onusida.

(lire la suite de l'article ) lien ci-dessous :

http://news.abidjan.net/article/?n=340312



3.Posté par Leuk le 17/08/2009 15:16
QUELLE IMPERTINENCE ! RIEN QUE DU BAVARD LITTERAIRE : DES CONTES !

Voyons avec ce livre :

1°)
D’emblée, dément l’auteur du livre, «l’Anoci n’a jamais pu mobiliser 432 milliards de FCfa». Pour M. Coulibaly, ce n’est que «pure affabulation !»

Après ses investigations et des informations tirées de documents officiels de l’Anoci et d’autres fournis par l’Etat, il est clairement établi que, contrairement aux chiffres avancés, «une somme globale de 172 milliards de FCfa a été effectivement mobilisée (emprunts divers, dons et autres)
C’est un bluff et un leurre que de tenter de faire croire que c’est l’Anoci qui a mobilisé ces 172 milliards de FCfa (fonds publics et privés)

Selon M. Coulibaly, c’est aussi raconter aux Sénégalais des contrevérités «que de tenter de faire croire au peuple que la réalisation des chantiers ouverts à la veille de la conférence islamique a coûté 101 milliards de FCfa». En réalité, fait remarquer l’auteur, «ces réalisations ont coûté beaucoup plus que le double des sommes ainsi avancées».
TOTAL MOBILISE (M) = 172 milliards

2°)
Concernant les seuls travaux réalisés à Dakar, l’Anoci a avancé le chiffre de 72 milliards de francs Cfa. Pour l’auteur du livre, «elle en a dépensé au moins le double» : soit >= 144 milliards F.CFA

Selon M. Coulibaly, c’est aussi raconter aux Sénégalais des contrevérités «que de tenter de faire croire au peuple que la réalisation des chantiers ouverts à la veille de la conférence islamique a coûté 101 milliards de FCfa». En réalité, fait remarquer l’auteur, «ces réalisations ont coûté beaucoup plus que le double des sommes ainsi avancées».

Soit, selon lui, pour Tous les Travaux réalisés >= 202 milliards

TRAVAUX REALISES (W) = 202 milliards F.CFA
+ CHARGES D’EXPLOITATION (C) = Combien de milliards F.CFA sur 4 ans??
+ LE PATRIMOINE MATERIEL (P) = Combien de milliards F.CFA ??

Additionnez tout cela (W+C+P+autres) et confronter avec l’argent disponible (mobilisé) selon lui : 202 + autres milliards (dont 4,5 milliards pour les média de l’Anoci selon l’auteur)

3°)

L’agence présidée par le fils du chef de l’Etat «a dépensé pour l’Organisation de la conférence islamique une somme totale de 205 milliards 211 millions de FCfa».

DEPENSES TOTALES (D) = 205 milliards 211 millions de FCfa
(soit 205,211 milliards = 202 + 3,211 milliards)
les 3,211 correspondraient exactement à quoi ?

4°) CALCUL

Faites le Calcul : TOTAL MOBILISE (M) - DEPENSES TOTALES (D)

M - D = 172 – 205,211 = - 33,211 (Négatif !)
Cela veut dire donc que l’Anoci a dépensé plus que le montant dont disposait, plus qu’elle en avait.

C’est tout SIMPLEMENT ABSURDE.

5°) Divagation : KHORAMAL


Et le comble dans ce chapitre est que l’aménagement des bureaux de Karim Wade et de ses collaborateurs a coûté la somme de……750 millions de FCfa. Dans ces dépenses : la lampe (luminaire) à 10 millions de francs Cfa
Et quoi d’autre dans les 750 millions ? Quoi d’autre ?

5°)

CONCLUSION :

Hey ! Abdou Livres Couakou, Expert en tout !
En tout cas, on ne devient pas expert financier du jour au lendemain, surtout partant de ta posture de journaliste diplômé en droits peut-être mais les finances c’est autre chose. Y a beaucoup de chemin à faire encore.


4.Posté par Da silva patrick le 22/08/2009 14:52
La honte du siérecle,le gouverenement de l'aleternace et les Wadess.... ,on deçu le peuple senegalais. Si les senegalais sont avegle c'est le moma douvrier les yeux, n'attender pas a leur dépard du pourvoire pour réagire merci

5.Posté par ziz le 24/08/2009 16:49
Nous sommes tous des Abdou Latif Coulibaly

6.Posté par SFI - United States le 17/11/2009 17:19
Réponse à Leuk . merci pour les calculs. celà veut dire que le budget Anoci est de loin supérieur à 172 milliards. C'est encore pire. Latif s'en tenait à 172 en réalité, pensant que tout surplus annoncé est de la vandardise. Si le bilan officiel de l' Anoci tente de justifier les dépenses qui dépassent de loin les 172 M , celà veut signifie clairement qu'il faut faut multiplier le budget au moins par 2,5 . soit 172 M x 2,5 = 430 milliards (dont certainement 172 M mobilisés par le biais des Affaires étrangères). Obama a dit que nous sommes le pays le plus bavard de la planète (dixit les Satellittes mouchard du FBI). Il est trop gentil, je dirais que c'est un pays UBUESQUE dirigé par le roi "UBU".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter