Coopération : Le Sénégal magnifie l’esprit de partenariat tissé avec la BAD

Le ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal, Amadou Bâ, a salué, ce mardi à Dakar, l’esprit de partenariat qui caractérise la coopération entre le Sénégal et la Banque africaine de développement (BAD). Amadou Bâ a fait cette déclaration lors de l’ouverture de la cérémonie officielle de la 12 édition de la revue annuelle conjointe de la coopération entre la BAD et le gouvernement du Sénégal en présence du représentant de la Banque africaine de développement Mamadou Lamine Ndongo.



Coopération : Le Sénégal magnifie l’esprit de partenariat tissé avec la BAD
Au 28 juin 2016, le portefeuille des projets nationaux actif compte onze (11) opérations pour un montant total net de d’engagements d’environ 237 milliards de Cfa.
Sur ce point, le ministre est d'avis que sa préparation avec les experts de la BAD a permis de constater une nette amélioration de la situation du portefeuille de la Bad qui s’élève à 237 milliards de nos francs réparti en 6 opérations régionales et sous régionales pour un montant global d’environ 73 milliards de CFA.

Alors que le secteur privé comporte six (6) opérations pour 110 milliards de Cfa. A ce propos le ministre de l’Economie des Finances et du Plan a fait savoir que les engagements de la BAD se situent actuellement à 110 milliards FCFA et couvrent principalement les secteurs des infrastructures routières, maritimes, aéroportuaires et énergétiques.
 
Selon Amadou Bâ « Des avancées significatives ont été également notées en matière de délais de traitement des dossiers, de passation de marchés et de maîtrise des procédures de la BAD grâce notamment aux formations dont ont bénéficié les responsables des projets sur ces aspects. En moyenne la durée des opérations est passée de 5,5ans en 2011 à 2 ans en 2015», a affirmé Amadou Bâ. « Mieux encore le portefeuille ne comporte aujourd’hui aucun projet à problème, ni aucun projet potentiellement à problème, alors qu’il n’y avait 8 sur 19 en 2013 » a-t-il-ajouté.

Amadou Bâ n’a pas manqué de rappeler que notre pays va davantage bénéficier de financement de l’institution avec la sélection du Sénégal comme pays faisant parti des Etats membres pouvant accéder aux ressources non concessionnelles de la Banque africaine de développement (BAD).

Cette 12 éme édition de la revue annuelle du portefeuille de la BAD au Sénégal est une occasion d'assurer une concertation entre les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du programme de coopération entre la BAD et le Sénégal, en vue d'en identifier les principales contraintes et de formuler des recommandations appropriées pour une meilleure efficacité dans la réalisation des activités. 

Khadim FALL

Mardi 28 Juin 2016 - 13:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter