Corruption en Afrique: Pékin raille Obama

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a rejeté dimanche les remarques faites par Barack Obama sur la corruption dans le continent africain.



Dix personnes tuées dans le nord du Mali
Dix personnes tuées dans le nord du Mali
Les Africains n’aiment pas être jugés par un étranger, a déclaré Yi, qui a entamé par le Liberia une visite des trois pays les plus touchés par l’épidémie de fièvre Ebola.
Il appartient aux Africains d’élire ou de ne pas élire des régimes corrompus, a-t-il soutenu, en réponse au discours du président Obama sur la corruption en Afrique, lors d’une tournée au Kenya et en Ethiopie, fin juillet.
Les Africains veulent qu’on les aide à assurer leur autosuffisance alimentaire, à trouver des emplois et à accéder au logement, a ajouté Wang Yi. C’est que fait la Chine en Afrique, a-t-il déclaré.

Des volontaires chinois ont participé à la lutte contre la fièvre Ebola en Afrique de l’Ouest.

BBC Afrique

Lundi 10 Août 2015 - 09:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter