Côte d'Ivoire: Razak et Gosso se bagarrent en pleine séance d'entrainement

Avant d’affronter la Tanzanie, la Côte d’Ivoire ne semble pas connaître la grande sérénité. La preuve par la bagarre que Jean Jacques Gosso et Abdul Razack ont livré mercredi au stade Félix Houphouët-Boigny face à leurs fans présents à l’entraînement guidé par Sabri Lamouchi.
Pour ce qui devait être une image de cohésion de la sélection nationale de Côte d’Ivoire, c’est plutôt un spectacle pugilistique que certains Eléphants ont offert à leurs fans et au parterre de personnalités sportives présentes au stade Félix Houphouët-Boigny. Deux pour tout dire. Il s’agit de Jean-Jacques Gosso Gosso et d’Abdul Razak.



Côte d'Ivoire: Razak et Gosso se bagarrent en pleine séance d'entrainement
 
 
En pleine entraînement et devant le président de la FIF, Sidy Diallo, les deux “puncheurs“  en sont venus aux mains pour des raisons qui restent encore un mystère à cette heure. Il a fallu le reste du groupe de Sabri Lamouchi pour séparer les deux internationaux qui ont dilué le plaisir qu’avaient leurs fans de les revoir. La séance d’entraînement du mercredi 12 juin 2013 était ouvert au public.
 
Après cette grande honte qu’ils ont fait subir à Sidy Diallo et au football ivoirien, Gosso et Razak sont certains de souffrir de grandes sanctions, pouvant aller jusqu’à leur suspension définitive de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. Pour l’heure, leur participation à la rencontre Tanzanie-Côte d’Ivoire de dimanche prochain est à mettre entre parenthèses.
 
Razak avait déjà subi une sanction financière alors qu’il s’était dénudé après la rencontre Côte d’Ivoire-Gambie, comptant pour la 3è journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014. Quant à Gosso, son départ d’Orduspor serait imputable à une vive altercation avec Raul Hector Cuper, manager du club turc qui a viré le milieu ivoirien.


avec  Sport-Ivoire


Jeudi 13 Juin 2013 - 15:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter