Côte d'Ivoire: le PDCI appelle le RDR à un partage équilibré des rôles au sein de la coalition au pouvoir

En Côte d’Ivoire, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), l’ancien parti unique, principal allié du président Alassane Ouattara et de son parti le Rassemblement des républicains (RDR), a dénoncé samedi 17 août à Yamoussoukro « le manque de clarté » dans la mise en œuvre des clauses de la coalition Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Et il a appelé à « décrisper les relations ».



Le président de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara (à g.) et Henri Konan Bédié, chef du PDCI, lors d'une rencontre à Abidjan, en novembre 2012. AFP PHOTO/ SIA KAMBOU
Le président de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara (à g.) et Henri Konan Bédié, chef du PDCI, lors d'une rencontre à Abidjan, en novembre 2012. AFP PHOTO/ SIA KAMBOU
Le malaise au sein du RHDP est connu depuis la fin des élections législatives de novembre 2011, et c’est au cours du bureau politique de juin 2012 que le PDCI a officiellement critiqué le RDR en évoquant la tentation d’une gestion hégémonique du pouvoir.
L’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié a une fois de plus reconnu ce week-end qu’il y a des problèmes au sein de la coalition. Devant plus de 3 000 secrétaires de section de son parti, il a concédé que l’alliance soulève de nombreuses interrogations au sein du PDCI.
L’homme qui a permis au candidat du RDR, Alassane Ouattara, d’accéder à la tête du pays en lui apportant sur un plateau les voix de ses électeurs a parlé de petits réglages à faire pour assurer un fonctionnement satisfaisant pour les membres de la coalition.
Promotion équilibrée des cadres
Dans le communiqué sanctionnant la réunion de Yamoussoukro, destinée à préparer le 12e congrès du parti, prévu du 3 au 5 octobre, les 3 000 délégués ont dénoncé la mise au chômage des cadres du PDCI et leur remplacement systématique par des personnalités proches d’Alassane Ouattara ou originaires du nord du pays. Comme lui, le PDCI a appelé à décrisper les relations entre alliés et demandé la promotion équilibrée et équitable des cadres issus de l’alliance.
Réaction du porte-parole du parti présidentiel, Joël N'Guessan : « C’est un mauvais procès que le PDCI fait au RDR. »

Source : Rfi.fr

Dépéche

Mardi 20 Août 2013 - 17:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter