Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

Samedi soir, l’Olympique Lyonnais et le PSG s’affrontent en finale de la Coupe de la Ligue. Un rendez-vous à quitte ou double pour les Parisiens, face à des Lyonnais en pleine confiance et qui n’ont rien à perdre.



Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier
Depuis une dizaine de jours, le PSG a le moral dans les chaussettes. Alors que le titre de champion de France lui semble presque acquis depuis plusieurs semaines, il joue, samedi 19 avril au soir, l’un des derniers matchs cruciaux de sa saison 2013-14.
Au Stade de France, à 21h, les hommes de Laurent Blanc affrontent l’Olympique Lyonnais en finale de Coupe de la Ligue, avec en ligne de mire un titre qui leur échappe depuis 2008.
Le trophée estampillé LFP constituerait un lot de consolation appréciable pour des Parisiens qui, depuis leur élimination en Ligue des Champions face à Chelsea (3-1, 0-2), peinent à retrouver le rythme.
D’autant que, dans la foulée de cette frustrante désillusion, les joueurs de la capitale ont concédé leur deuxième défaite de la saison au Parc des Princes… face à l’OL (0-1). Un camouflet pour les hommes de Laurent Blanc qui a mis en lumière l’"Ibra-dépendance" du groupe, alors que le géant suédois est convalescent depuis une blessure contractée à la cuisse droite début avril.
Blanc sur la sellette ?
Samedi soir, les enjeux sont donc multiples pour le PSG et pour Laurent Blanc, dont le poste pourrait se jouer dans les prochaines heures. Et l’ex-sélectionneur des Bleus sait qu’un titre de plus à son palmarès pourrait peser dans la balance au moment de négocier sa prolongation.
Surtout, le PSG doit impérativement retrouver de la confiance afin de terminer honorablement une saison frustrante, mais dont le bilan comptable reste indubitablement satisfaisant.
Cette "revanche" face à l’OL sera également cruciale au niveau individuel pour certains joueurs parisiens. C’est notamment le cas d’Edinson Cavani, dont le replacement dans l’axe pour pallier l’absence d’Ibrahimovic n’a pour le moment pas donné satisfaction.
Malgré une incontestable débauche d’énergie, "El Matador" manque d’efficacité face au but. Et son mutisme est en grande partie responsable de la mauvaise passe traversée par le PSG depuis dix jours. L’Uruguayen, décrié dans les médias, devra profiter du duel face à Lyon pour justifier l’investissement consenti par le Qatar pour s’attacher ses services (64 millions d’euros).
Lyon sans ses jeunes cadres, avec ses jeunes pousses
Si le PSG dispose des éléments qui lui permettent, en théorie, de décider du sort du match, l’Olympique Lyonnais sait qu’il a une vraie carte à jouer samedi soir. Les Gones, qui n’ont plus remporté de titre depuis 2012, pourraient sauver une saison faite de hauts et de bas en décrochant un trophée et en assurant leur présence en Ligue Europa la saison prochaine.
Un moindre mal pour l’effectif de Rémi Garde, qui a été amputé de ses meilleurs éléments tout au long de la saison. Samedi, l’infirmerie rhodanienne sera d’ailleurs toujours bien remplie, puisque Grenier et Fofana sont d’ores et déjà forfaits, tout comme Jordan Ferry, buteur dimanche et suspendu po
Yohann Gourcuff, dont le niveau de jeu retrouvé a permis à l’OL de retrouver des ambitions, est lui aussi incertain en raison d’un coup reçu à la cheville lors du derby contre Saint-Étienne, le 30 mars.
Une hécatombe qui devrait donner du temps de jeu aux jeunes pousses de l’effectif de Rémi Garde, notamment Corentin Tolisso, qui pourrait être titularisé dans l’entre jeu.
ur cette finale.
 

france24

Samedi 19 Avril 2014 - 12:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter