Crédits des ministères et pouvoir publics : Le budget de la primature passe de 20 à 61 milliards

La répartition des crédits pour les ministères et les pouvoirs publics dans le projet de loi de finances 2016 est déjà élaboré. Le budget de la Primature va connaître une hausse de 199% en valeur relative, passant de 20,432 milliards dans la Lfi 2015 à 61,241 milliards de F CFA. Tout le contraire des ministères de l’Energie et du Commerce qui ont vu leur budget connaître une baisse.



La part belle est réservée à la Primature où son budget est passé du simple au triple. De 20,432 milliards de F Cfa dans la Lfi 2015, son budget général est attendu à 61,241 milliards de F Cfa dans la Lfi 2016, soit une hausse de 40,809 milliards de F Cfa en valeur absolue et 199% en valeur relative. Pour la Présidence de la République, il est prévu dans la Lfi 2016 un total budget général de 71,771 milliards de F Cfa contre 63,514 milliards de F Cfa dans la Lfi 2015.
 
Cette année, le budget de la Présidence de la République va connaître une hausse de 8,256 milliards en valeur absolue et 13% en valeur relative. Dans la loi de finances 2016, il est prévu une ‘’autonomie budgétaire’’ des institutions et juridictions souveraines. Le projet de budget de l’Assemblée nationale va connaître une légère hausse, passant de 14,129 milliards dans la Lfi 2015 à 14,134 milliards dans le budget de 2016, soit une augmentation de 4,856 millions de F Cfa. Quant à la Commission électorale nationale autonome (CENA), son budget restera le même, c’est-à-dire 1,600 milliard de F Cfa comme en 2015.
 
Le budget du Conseil économique, social et environnemental (CESE), l’institution dirigée par Aminata Tall, va connaître une légère baisse en 2016, comparé à la Lfi 2015. Son budget général passera de 9,353 milliards de F Cfa dans la Lfi 2015 à 9,102 milliards dans la Lfi. Aminata Tall va perdre 251 millions de son budget comparé à 2015. L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) garde le même budget que 2015. Son projet de budget est évalué à 1,399 milliard.
 
Par contre, d’autres ministères ont vu leur budget subir une cure. C’est le cas de celui de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, ou celui du Commerce, du Secteur informel. Le budget général du ministère de l’Energie va connaître dans la Lfi 2016 une baisse de 14,275 milliards de F Cfa. Dans la loi de finances 2016, il est retenu à 85,370 milliards de F Cfa contre 99,645 milliards en 2015. Idem pour le ministère d’Alioune Sarr qui va perdre des crédits d’un montant de 960 millions de F CFa. Son budget général 2016 est de 10,809 milliards de F Cfa contre 11,769 milliards en 2015. Le ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie de Diène Farba Sarr a vu aussi son budget baisser par rapport à celui de 2015. Ce dernier est passé de 31,603 milliards de F Cfa à 24,244 milliards en 2016 soit une baisse de 7,359 milliards de F Cfa. Quant au ministère de l’Industrie et des Mines, son budget de 2016 va baisser de 12,663 milliards de F Cfa par rapport à 2015. De 21,901 milliards, il est passé à 9,237 milliards dans la Lfi 2016.


Jeudi 15 Octobre 2015 - 10:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter