Crise à l’IPRES : le personnel invalide Mamadou SY Mbengue et plébiscite Ismaïla Gueye

Les travailleurs de l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES) sont dans tous leurs états. Ils ne baissent pas d’un cran dans leur dynamique de contestation contre la nomination du nouveau Directeur général, Mamadou Sy Mbengue. Réclamant la promotion en interne, un de leurs collègues, le délégué du personnel, Médoune Dramé et Cie votent Ismaïla Gueye.



Crise à l’IPRES : le personnel invalide Mamadou SY Mbengue et plébiscite Ismaïla Gueye

Hier encore, les travailleurs de l’IPRES ont manifesté leur colère lors de l’assemblée générale organisée dans les locaux de l’entreprise. Ainsi, ont-t-ils affirmé leur ferme détermination à refuser la décision des autorités de leur imposer un « étranger ». Un important dispositif de sécurité déployé sur les lieux juge de la prise en compte de cette détermination des travailleurs de l’Ipres à faire face aux autorités. Depuis la nomination de Mamadou Sy Mbengue au poste de Directeur général, le personnel s’est paré de banderoles en rouge pour manifester leur colère.

 
Les employés de l’IPRES contestent la décision du conseil d’administration car, selon eux, le nouveau maître des lieux ne répond pas aux termes de référence fixés dans l’appel à candidature, en ce sens qu’il ne capitalise pas cinq ans d’expérience dans un poste de direction. Selon le délégué du personnel, Médoune Dramé, «  ce seul critère l’exclut d’office de la course pour la direction. Il n’a pas le meilleur profit et non plus les compétences requises pour les exigences de ce poste ».

 
Devant les représentants de la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO), du M23 et d’hommes politiques, les travailleurs de l’institution ont invité dans les colonnes du journal "l'as", le président Macky Sall à faire la promotion en interne en désignant Ismaïla Gueye, le challenger de Mamadou Sy Mbengue. « le candidat interne qui a une formation universitaire en sociologie et en science politique, qui a 25 ans de carrière dans l’entreprise, présente la meilleur profit », soutient sans ambigüité Médoune et ses camarades. 
 

Ibrahima Badiane

Vendredi 28 Février 2014 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter