Cybercriminalité: une fraude à la carte bancaire rapporte 300 millions de dollars

Les procureurs fédéraux du New Jersey aux Etats-Unis viennent d’inculper cinq pirates informatiques pour la plus grande fraude à la carte bancaire de l’histoire américaine. Les hackers, sous surveillances des autorités depuis plusieurs années, auraient mis la main sur plus de 300 millions de dollars.



Quatre Russes et un Ukrainien viennent d’être inculpés pour avoir volé au moins 160 millions de numéros de carte bancaire. Rubberball/Mike Kemp
Quatre Russes et un Ukrainien viennent d’être inculpés pour avoir volé au moins 160 millions de numéros de carte bancaire. Rubberball/Mike Kemp
Cela faisait déjà plusieurs années que la justice américaine avait à l’œil ce groupe de cybercriminels : quatre Russes et un Ukrainien qui viennent d’être inculpés pour avoir volé au moins 160 millions de numéros de carte bancaire qu’ils revendaient à des recéleurs, lesquels les mettaient en vente sur des forums en ligne ou les confiaient à des experts qui encodaient les numéros sur des cartes vierges.
Un numéro de carte américaine se vendait 10 dollars, celui d’une canadienne pour 15 et celui d’une européenne pour 50, car comme elle contient une puce, elle est plus difficile à être piraté. Ce trafic a rapporté aux hackers en quelques années plus de 300 millions de dollars. Ils avaient obtenu les numéros des cartes dans un certain nombre de sociétés telles que la compagnie aérienne Jet Blue, les magasins JC Penney, ou le groupe français Carrefour. Même le Nasdaq, la bourse des valeurs technologiques, avait été attaqué.
Les pirates dissimulaient leurs intrusions en désactivant les logiciels antivirus et en plaçant leurs données sur de multiples plateformes de hacking. Le procureur du New Jersey, Paul Fishman, a déclaré que ce type de crime menaçait le bien-être économique des Etats-Unis, ainsi que leur sécurité nationale et la vie privée des Américains. Deux des cinq inculpés ont été arrêtés l’an dernier aux Pays-Bas, mais les trois autres courent toujours.

Source : Rfi.fr

Dépéche

Vendredi 26 Juillet 2013 - 14:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter