D’Abdoul Mbaye à Aminata Toure ou de la salsa à la valse



D’Abdoul Mbaye à Aminata Toure ou de la salsa à la valse
Les pays les moins avancés (PMA) sont une catégorie de pays créée en 1971 par l'Organisation des Nations unies (ONU), regroupant les pays les moins développés socio-économiquement de la planète. Ils présentent les indices de développement humain (IDH) les plus faibles et devraient à ce titre obtenir une attention particulière de la part de la communauté internationale. En 2013, les pays les moins avancés se trouvent en grande majorité en Afrique (34/49). Parmi les 49 pays qui sont sur cette liste figure le Sénégal. Pour rappel le Botswana a quitté cette zone rouge depuis 1994 et le Cap-vert depuis 2007.
 
PPTE (initiative pays pauvres très endettés) est une initiative qui vise à assister les pays les plus pauvres du monde. Le Sénégal fait partie des Pays éligibles pour obtenir cette aide mais il y’a des conditions à satisfaire (d’ou le DSRP II).


Objectif 1 : Mettre le pays sur la trajectoire qui le fera sortir de cette liste des pays les moins avancés.(DuMacky au Yokkute)
L'indice de développement humain (IDH) est un indice statistique composite, créé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en 1990 pour évaluer le niveau de développement humain des pays du monde. Le Sénégal fait partie des pays donc  l’IDH est considéré comme faible (c'est-à-dire inférieur à 0,52).  Cet indice se fonde sur trois critères majeurs : l'espérance de vie à la naissance, le niveau d'éducation, et le niveau de vie. Mais malgré la pertinence des deux premiers critères, pour notre pays,  le critère 3  (le niveau de vie des populations) doit être la priorité des priorités ou une super-priorité.

Objectif 2 : Améliorer la qualité de vie des sénégalais en s’accordant sur l’essentiel des mesures des axes 1 et 2 du document de la Stratégie Nationale de Développement  Economique et Social.
 
Le nouveau Premier ministre est trèsengagé pour soutenir le PrésidentMacky SALL.  Mme Aminata TOURE a accepté de tenir la lampe torse qui doit éclairer le chemin (Yoon), jusque là obscure, du véritable développement (Yokkute). Certes nous devons reconnaître qu’elle a le sens du travail et elle connaît très bien aussi les difficultés qui l’attendent au virage de sa déclaration de politique générale. Une déclaration que le Sénégal tout entier attend pour une meilleure analyse de la position orbitale ou la dame du YoonuYokkute va stationner le Sénégal. Même si nous pensons qu’il n’y aura pas grand changement par rapport au message du 10 septembre 2012 de son prédécesseur Monsieur Abdoul Mbaye. D’autant plus selon ses propres propos, elle doit booster la machine pour le bien des familles sénégalaises.
 
Pour le casting du gouvernement nous allons attendre l’heure de l’évaluation pour apprécier :en politique, seuls les résultats comptent.  Par contre nous ne pouvons pas nous empêcher de douter des valses de Messieurs les ministres Abdoulaye BALDE, Abdoulaye Daouda Diallo et Mor Ngom.  Pourront-ils cette fois-ci comprendre et danser les sonorités du plan  de l’intérieur et du développement durable. En tout cas nous sommes à la gare et nous avons pris le train. Puisque comme le disait Jacque Prévert : « Le Temps nous égare, le temps nous étreint, le Temps nous est gare, letemps nous est train »


Modou FALL
Président du Rassemblement pour la vérité / Deggmoowoor



Modou FALL

Mercredi 4 Septembre 2013 - 20:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter