Dakar: 19.000 personnes souffrent d'insuffisance rénale

Le président de l’Association des insuffisants rénaux du Sénégal, El Hadj Diallo, a estimé lundi à "19.000 personnes" les insuffisants rénaux dans le pays, dont "18.500 pourraient en mourir d’ici la fin de l’année", lors d'une conférence de presse à Dakar.



"En moyenne deux Sénégalais meurent chaque jour d’insuffisance rénale", selon M. Diallo qui s’exprimait en marge d’une conférence de presse sur l’Union des consommateurs du Sénégal.

 

Cette maladie est souvent liée au mode d’alimentation, notamment "les cubes de bouillons très utilisés dans la préparation" de mets locaux, a-t-il expliqué.

 

L’insuffisance rénale entraîne une détérioration graduelle et irréversible de la capacité des reins à filtrer le sang et à excréter certaines hormones. Elle peut aussi résulter d’autres maladies comme l’hypertension et le diabète.

 

Au Sénégal, une personne souffrant de cette maladie "dépense 480.000 F CFA par mois pour ses soins", à raison de "deux séances obligatoires de dialyse par semaine dont chacune coûte 60.000 F FCFA", a détaillé leur responsable, lui-même insuffisant rénal.

 

"Quand j’estime à 18.500, le nombre de personnes susceptibles de mourir de cette maladie en 2015, c’est parce que l’Etat du Sénégal ne peut offrir des soins qu'à 500 malades par an", a jugé M. Diallo.


ALERTE INFO

Mardi 31 Mars 2015 - 09:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter