Dakar recevra 787 milliards de l'UE et de ses membres lors des 4 prochaines années



Environ 787 milliards de francs CFA seront investis au cours des quatre prochaines années par l’Union européenne (UE) et ses Etats membres au Sénégal, a révélé lundi sa chef de délégation, Dominique Dellicour.

‘’L’UE et les Etats membres vont investir près 1, 2 milliards d’euros, soit 787 milliards de francs CFA, dans les quatre prochaines années au Sénégal’’, a-t-elle dit lors de la signature du Programme indicatif national (PIN), du 11e Fonds européen de développement (FED).

Le document a été paraphé par Mme Dellicour et Amadou Bâ, ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan.

Selon le chef de la délégation de l’UE, l’allocation globale au titre du PIN du 11e FED, pour la période 2014-2020, est estimée à 347 millions d’euros, soit près de 228 milliards de francs CFA.

Elle a indiqué que le premier programme de coopération couvre la période 2014-2017 et s’élève à 131 milliards de francs CFA, remarquant que cet appui financier se fait sous forme de dons et ne ‘’ contribuera pas à l’endettement du Sénégal’’.

Dominique Dellicour a expliqué que trois secteurs prioritaires ont été retenus en raison de leur cohérence avec les priorités du Plan Sénégal émergent(PSE) et en cohérence avec l’agenda pour le changement de l’UE.

‘’Le fil conducteur de la coopération européenne sera l’impact sur les revenus et conditions de vie des populations, une approche basée sur les résultats et l’amélioration de la gouvernance à tous les niveaux’’, a-t-elle poursuivi.

Dans le cadre du renforcement de l’Etat de droit et de l’accès à la justice, Dominique Dellicour a affirmé que l’UE prévoit de financer la justice de proximité, par l'implantation de maisons de justice.

Elle a énuméré aussi des actions à mener dans les domaines du développement agricole, de la sécurité alimentaire, ainsi que de l’accès à l’eau potable et l’assainissement.

‘’Les programmes de coopération de l’UE continueront d’accorder une grande place aux organisations de la société civile et aux mouvements citoyens engagés dans le service direct aux populations mais aussi dans le rôle de veille de la mise en œuvre des politiques publiques’’, a-t-elle ajouté.


Aps

Lundi 15 Septembre 2014 - 14:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter