«Dans n’importe quel pays, un million d’euros destiné à la Première Dame aurait déclenché une enquête judiciaire », leaders de la défense de la République



La Conférence des Leaders du Front Patriotique pour la Défense de la République s’est réunie à Dakar le lundi 29 septembre 2014 sous la  présidence du Coordonnateur Mamadou Diop Decroix.  Sur le scandale des 650 millions de F CFA,  la Conférence des Leaders dit prendre acte en impliquant la Fondation « Servir le Sénégal ». Selon eux, «dans n’importe quel pays organisé, un « don » d’un montant équivalent à un million d’euros provenant d’une banque d’affaires et destiné à la Première Dame aurait déclenché une enquête judiciaire. D’autant que ledit « don » a toutes les apparences  d’un « pot de vin »».

 
Pire, «mais dans ce Sénégal où le « mackyllage » est érigé en religion d’Etat, que constatons-nous ? Ni le Vérificateur ni l’IGE ni l’OFNAC ne réagissent devant un fait d’une telle gravité. Ceci démontre que ces organismes de contrôle sont utilisés par l’Exécutif à des fins politiciennes très éloignées des missions qui leur sont dévolues par la République », taclent ces derniers qui enfoncent le clou. Car indiquent-ils, « à titre d’exemple, au moment où, dans un pays voisin, le Vérificateur vient de mettre à jour  des surfacturations portant sur des contrats en cours d’exécution, permettant ainsi la prise de mesures correctives, au Sénégal, le Vérificateur et l’IGE amusent la galerie en ressassant périodiquement des faits vieux de plusieurs années et en s’abstenant de s’intéresser aux gestions en cours».
 

Pour la conférence des leaders, « sans une prise en charge effective de leurs missions parles organes de contrôle, le slogan d’une « gestion vertueuse et transparente » restera une arnaque ». Il s’y ajoute que les «« tours de Pompiers », annoncées en grandes pompes, ne sont en définitive que des immeubles attribués au « gré à gré » par Macky Sall à un promoteur marocain réputé proche du généreux donateur de la Première Dame». Ainsi, devant  cette situation, le Front Patriotique pour la Défense de la République exige de Macky Sall : « le blocage des 650 millions jusqu’à l’intervention d’une décision de justice, la saisine immédiate du Vérificateur, de l’OFNAC, de l’IGE et de la CREI, pour  faire la lumière sur  ce scandale,  l’audit de la Fondation « Servir le Sénégal ».
 

Les leaders de la défense de la République d’appeler «les militants de toutes ses composantes politiques, syndicales et associatives, ainsi que toute la population à se tenir prêts pour une grande manifestation pacifique pour la défense des ressources nationales ». Ils entendent «saisir de ce scandale le FMI, la Banque Mondiale, la BAD, l’UEMOA, la CEDEAO et l’Union Africaine ». 


Mercredi 1 Octobre 2014 - 19:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter