Décès de Miriam Makeba: Une voix en or qui s'éteint

La chanteuse sud-africaine Miriam Makeba est morte dans la nuit de dimanche à lundi peu après avoir donné un concert anti-camorra dans le sud de l'Italie où sévit la mafia napolitaine. Celle qui fut le chantre de la lutte contre l'apartheid et qui fut parfois surnommée "Mama Afrika" était âgée de 76 ans.



Décès de Miriam Makeba: Une voix en or qui s'éteint
Makeba est décédée après avoir chanté en soutien à l'écrivain et journaliste anti-mafieux Roberto Saviano à Castel-Volturno dans la province de Caserte, selon l'agence italienne Apcom. Selon l'autre agence italienne ANSA, elle a succombé à une attaque cardiaque peu après son admission aux urgences de la clinique Pineta Grande, un établissement privé de Castel-Volturno.

Née le 4 mars 1932 à Johannesburg, Miriam Makeba a d'abord intégré à 20 ans le groupe Manhattan Brothers en tant que choriste avant de connaître une célébrité mondiale en 1956 avec la chanson "Pata Pata"; une chanson reprise en français par Sylvie Vartan sous le titre "Tape Tape".

En 1959, elle est contrainte à l'exil en raison de son apparition dans le film anti-apartheid "Come Back Africa". Elle passera 31 ans en exil combattant contre le racisme.

En 1966, Makeba obtient un Grammy Award pour son disque "An evening with Harry Belafonte and Miriam Makeba" et devient la première Sud-Africaine à obtenir cette récompense.

Son mariage en 1969 avec Stokely Carmichael, le militant des droits civils afro-américain et chef des Black Panthers, lui cause des ennuis aux Etats-Unis. Elle s'exile à nouveau et s'installe en Guinée dont elle prendra la nationalité.

En 1987, elle renoue avec le succès grâce à sa collaboration avec Paul Simon dans l'album "Graceland". Peu après, elle publie son autobiographie "Makeba: My Story".

Elle est décorée par la France au titre de commandeur des Arts et Lettres en 1985 et obtient la nationalité française en 1990. Cette même année, Nelson Mandela la persuade de rentrer en Afrique du Sud.

En 1992, elle interprète le rôle de la mère (Angelina) dans le film "Sarafina!" qui raconte les émeutes de Soweto en 1976.

Ap

Lundi 10 Novembre 2008 - 11:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter