Dernière minute: Fou Malade recouvre la liberté

La montagne accouche d’une souris. Fin du calvaire pour le rappeur et membre de « Y’en a marre » dans les liens de la détention depuis jeudi dernier. Poursuivi pour les charges d’outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions et troubles à l’ordre public, Malal Talla alias Fou Malade vient de recouvrer la liberté. Le motif n’est autre que celui de fin de poursuites.



Pas plus tard qu’hier lundi, jour d’ouverture du procès Malal Talla, pour outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions et troubles à l’ordre public, le Procureur de la République avait requis six (6) mois de prison ferme contre le « Y’en a marriste », heureusement pour le rappeur, le juge du tribunal des flagrants délits ne l’a pas suivi car le séjour carcéral de Fou Malade n’aura duré finalement que cinq (5) jours. Le délibéré attendu ce mardi matin, vient de tomber. Malal Talla alias Fou Malade est libre. Ainsi en a décidé le juge des flagrants délits pour « fin de poursuites ».


C’est jeudi dernier que le rappeur a été mis aux arrêts lors de la journée nationale de lutte contre la drogue présidée par le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo et la Directrice Générale de la Police Nationale (DGPN), Anna Sémou Faye. Occasion que le « Y’en a marriste » n’avait pas ratée pour parler de « policiers racketteurs ». Il est aussitôt alpagué et acheminé au commissariat de Guédiawaye avant d’être placé sous mandat de dépôt dès le lendemain vendredi et rejoindre la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss qu’il va aussi quitter aujourd’hui. Fadel Barro et Cie qui avaient assiégé le Palais de justice de Dakar, seront contents.




Mardi 24 Juin 2014 - 13:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter