Dernière minute : L’homme qui s’est immolé devant le palais est mort (mise à jour)



Dernière minute : L’homme qui s’est immolé devant le palais est mort (mise à jour)
Cheikh Mbaye, le jeune homme qui s’est immolé par le feu hier, lundi 7 janvier aux alentours de 15h 30 devant les grilles du palais présidentiel a rendu l’âme. Il est décédé des suites de ses blessures graves à l’hôpital Principal de Dakar. Le jeune qui s’était aspergé d’essence avant de mettre le feu sur lui-même s’était brûlé au troisième degré malgré l’intervention rapide des gendarmes armés d’extincteur.

Cheikh Mbaye en avait assez de la vie dure. Tout au long du chemin qui le menait vers l’immolation devant le palais présidentiel, il n’a cessé de se plaindre de l’austérité du nouveau régime. «Magui si borom ndel bi, borom ndel bi moko yor. Ak Macky dara dokhoul si deuk, deuk bi nékhoul (Je suis avec le chauve (l’ex-président). Le chauve (Wade) avait de la baraka. On ne vivait pas de telles difficultés quand il était là», se lamentait le jeune homme tout au long de la rue Félix Faure qu’il arpentait pour se rendre devant la présidence.

Le jeune habitant des Parcelles assainies unité 1 (banlieue dakaroise) marchait et parfois se retournait pour s’adresser aux gens qui étaient à ses alentours. Il s’en prenait chaque fois à Macky Sall. Cheikh Mbaye s’est même permis de dire : «ces difficultés peuvent se comprendre parce que Macky Sall est un ignare, il n’a pas joué pendant son enfance». Avant de répéter : «je suis avec le chauve moi» tout se toucher la tête.

Beaucoup de personnes qui l’ont croisé notamment votre serviteur a pensé que le jeune n’est pas saint d’esprit, qu’il était un drogué ou un alcoolique. Surtout qu’il puait l’alcool ou le diluant à des kilomètres.

Nous avons pu nous rendre compte que c’était effectivement Cheikh Mbaye que nous avons vu sur le lieu de l’immolation son pantalon jean, la ceinture et les habits calcinés qu’il portait. Il était de taille 1,80 et teint noir clairsemé.
Ibrahima Lissa FAYE & Ndiaga DIOUF


Mardi 8 Janvier 2013 - 10:17


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter