"Dès que l'Ivoirien m'a serré la main,...", Thione Seck



"Dès que l'Ivoirien m'a serré la main,...", Thione Seck
Des nouvelles du lead vocal du "Raam Daan" arrêté pour trafic de faux billets. "Thione est très pieux, il a le moral au beau fixe et appréhende avec philosophie son sort", souligne Mame Ngor Diazaka. Pour d'autres sources qui l'ont rencontré à la cave du Palais de justice de Dakar, le chanteur n'en revient toujours pas. Il serait très secoué par l'affaire. Selon l'une de ses sources de « l’As », il a confié qu'il a été victime de pratiques mystiques. "C'est d'abord un Gambien qui m'a appelé de la Suède pour me parler d'une tournée. Ensuite quelques jours plus tard, un Ivoirien est venu me remettre une mallette remplie de coupures d'euros.
 
 
La deuxième fois, le même gars est revenu chez moi mais dès qu’il m’a serré la main, je lui obéissais au doigt et à l’œil. Ainsi, il m’a demandé de lui trouver 85 millions de F CFA pour lui permettre de voyager, le temps qu’on finalise le contrat avec nos avocats. Je lui ai remis séance tenante la somme sans broncher lorsque quelques jours plus tard des gendarmes m’ont dit que je suis soupçonné d’avoir en ma possession des faux billets, j’ai compris que j’ai été ensorcelé par des escrocs. Mais c’est seulement le lendemain de mon interpellation à la gendarmerie lorsque je me suis réveillé que j’ai retrouvé mes esprits. C’est comme si on venait de m’ôter un voile noir de mes yeux,…», dit Thione Seck. Ayant bénéficié d'un retour de parquet hier, ce dernier fera face au juge, ce lundi. 


Samedi 30 Mai 2015 - 11:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter