Deux Isep à Bignona et Richard-Toll : La formation à courte durée pour lutter contre le chômage

Le Sénégal s’est résolument tourné vers la formation à courte durée pour combattre le chômage. Et c’est dans ce cadre qu’une convention cadre entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt ont signé une convention cadre de partenariat qui va se matérialiser avec la construction de deux nouveaux Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep) à Bignon et à Richard-Toll pour un coût de 13 milliards FCfa.



Deux  Isep à Bignona et Richard-Toll : La formation à courte durée pour lutter contre le chômage
Rehausser la capacité des jeunes à travers la formation de courte durée afin de lutter contre le chômage : C’est le but de Mary Teuw Niane qui l’a réexprimé lors de la signature de la convention cadre entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche du Sénégal et le ministère français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

C’est dans cette optique que seront construites et équipées deux nouveaux Isep à Richard-Toll et Bignona pour un coût de 13 milliards FCfa : «L’option consiste à implanter, dans le cadre de l’élargissement, deux nouveaux Isep, ainsi qu’une université thématique spécialisée dans le domaine de l’enseignement et de la formation professionnelle agricole », a expliqué le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Mary Teuw Niane de poursuivre : «Elle vise à développer des activités communes dans les domaines institutionnel, technique et partenarial pour le renforcement des compétences et le développement de l’employabilité des jeunes diplômés sénégalais de l’enseignement supérieur au  niveau des niches d’emploi dans les secteurs clés du Pse, tels que l’agriculture, l’élevage et l’agroalimentaire ».

L’Ambassadeur de France au Sénégal qui coprésidait la cérémonie soutient que la France va accompagner le Sénégal dans cette  voie. En effet, Christophe Bigot a déclaré: «aujourd’hui, nous évoquons les Isep de Bignona. Bientôt nous évoquerons la réalisation du projet de l’Université du Sine Saloum. Tous ces projets concourent à avoir des formations beaucoup plus professionnelles et diverses, afin de répondre à l’attente de la jeunesse sénégalaise et aussi des entreprises».

L’Isep de Bignona pourra recevoir jusqu’à 3000 apprenants, alors que celle de Richard-Toll pourra contenir 5000 étudiants.

Ousmane Demba Kane

Mardi 28 Juin 2016 - 10:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter