’’Diaspora africaine’’ propose la mise en place d’un gouvernement de ’’Téranga’’ en vue d’un FESMAN ’’paisible’’



L’association culturelle ’’Diaspora africaine’’ propose à la classe politique sénégalaise de se ’’ressaisir’’ et de ’’dialoguer’’ en vue d’aboutir à un gouvernement de Téranga (hospitalité, en wolof) pour calmer les esprits durant l’année 2009 qui verra le Sénégal accueillir le 3-ème Festival mondial des arts nègres (FESMAN).


’’Pour déclencher cette dynamique unitaire de l’ensemble du peuple sénégalais autour d’un FESMAN paisible nous proposons aux responsables politiques du Sénégal de dialoguer pour aboutir à un gouvernement de Téranga durant toute l’année 2009’’, lit-on dans une déclaration transmise mercredi à l’APS.

Le Sénégal organise la 3-ème édition du FESMAN du 1-er au 20 décembre prochain.

’’Ce gouvernement démontrera ainsi au monde entier et à la diaspora que l’Afrique est devenue un continent organisé et donc capable désormais de prendre son destin en mains. Ce gouvernement exposera à la face du monde son savoir-faire, son humanisme, son hospitalité’’, explique le texte.

Selon l’association qui se définit comme ’’un tribune culturelle panafricaine’’, ’’l’initiative du panafricaniste Abdoulaye Wade d’organiser ce 3-ème FESMAN est à saluer et à soutenir. L’ensemble du peuple sénégalais doit participer pour la réussite de cet évènement culturel mondial’’.

’’Le président Senghor avait réussi la première édition de cet évènement en 1966, malgré le fait que nous venions à peine de sortir de la nuit coloniale. Le Sénégal peut relever ce défi si toutes les forces politiques se rapprochent pour calmer et mobiliser l’ensemble du peuple sénégalais pour accueillir correctement les festivaliers’’, fait valoir le document.

APS

Mercredi 14 Janvier 2009 - 22:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter