Diplomatie économique: Dakar, futur hub des IDE mauriciens en Afrique de l’Ouest et du Centre



Comment faire de Dakar, le futur hub des investissements mauriciens dans les quinze (15) pays de la CEDEAO (Afrique de l’Ouest) et dans les six (6) pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC) ? Tel sera le thème du «Masterclass » que Siré SY par ailleurs CEO du Cabinet Africa Worldwide Group, animera à Port Louis en Ile Maurice, le 10 Novembre 2015.

 
Sur initiative des cabinets conseils Néologik (www.bwise-info.com) et Africa Worldwide Group (www.africaworldwidegroup.com) et avec la collaboration d’Isys Evolution (www.isysevolution.com), Siré SY, consultant en Géostratégie et en Géoéconomie, animera le 10 novembre  2015 à Port-Louis en Ile Maurice, un «masterclass» sur le thème «Faire de Dakar, le futur Hub des investissements mauriciens en Afrique de l’Ouest et du Centre ». Il s’agira dans le cadre de ce «masterclass», d’éclairer et de convaincre les entreprises et les entrepreneurs mauriciens, comment à partir de Dakar, l’Ile Maurice peut renouveler le succès de l’exploitation de ses préférences commerciales, en incorporant cette fois, deux (O2) nouvelles zones économiques sur le continent africain que sont la Zone CEDEAO (15 pays) et la Zone CEMAC (6 pays).


Ainsi, après l’Océan indien, l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe qui sont les premiers marchés d’export et d’import de l’Ile Maurice, Siré SY défendra devant un parterre de Dirigeants et Décideurs mauriciens, une stratégie à travers laquelle, à partir du Sénégal, les capitaux étrangers mauriciens vont faire des 15 pays de la CEDEAO (Afrique de l’Ouest) et des 6 pays de la CEMAC (Afrique Centrale), de profitables relais de croissance. Il s’agira aussi d’amener les investisseurs, les conglomérats, les PME ainsi que les acteurs économiques du secteur coopératif d’Ile Maurice, à mieux cerner les opportunités, les défis, et les enjeux véritables du Traité entre Port-Louis et Dakar, signé à Dakar le 17 avril 2002 et portant sur la non double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en manière d’impôts sur le revenu.


Mardi 20 Octobre 2015 - 14:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter