Direct Guet Ndar : les policiers repoussés par les manifestants

Les assaillants ont repris position sur l’entrée du Pont Moustaph Malick en repoussant les forces de l’ordre vers la place Faidherbe. Les tirs de lacrymogène tonnent toujours et les flammes se dégagent partout dans les environs. Les cris de manifestants provoquent une ambiance de Guerrila. L’intifada s'est intensifié...
Alors qu’une grosse foule attend la dispersion de ce mouvement pour regagner l’autre rive, l’anarchie s’installe sur ces coins naguère très paisibles de la ville.




Jean Louis DJIBA

Vendredi 7 Mars 2014 - 16:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter