Direct procès Karim : chaude entame



Direct procès Karim : chaude entame

Le procès dit du siècle se poursuit au Palais de Justice de Dakar plus précisément la salle 4. Une audience qui promet d’être chaude. Partie civile et défense se chamaillent à la barre. Il est question pour le parquet spécial de verser de nouvelles preuves. Cela ne passera pas, tonne la défense du célèbre détenu de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss. Oh que oui, réplique la partie civile. 


En effet, pour Me Ousmane Seye qui a fini de se constituer avocat d’Aliou Samba Diassé, il n’est pas question pour le parquet spécial de présenter de nouvelles preuves. Le conseil du co-prévenu de Karim est conforté par Me Seydou Diagne qui précise qu’on en est à une autre phase. Mieux, les accusés sont déjà à la barre pour les faits qui leur sont reprochés.  « Rien n’interdit au ministère public ne verser des preuves nouvelles », sert la partie civile. Il revient dès lors à la Cour de statuer. 


Jeudi 18 Septembre 2014 - 13:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter