Direct procès: Karim sommé de payer 25.000 F CFA d'amendes



C'est sur cette décision que l'audience du procès de Karim et ses co-prévenus s'est ouverte ce lundi matin. Ceci, après que le Président de la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI) a lu la décision de la Cour suprême qui a rejeté la requête des avocats de Wade-fils qui continuent de récuser la compétence de la CREI à juger leur client. 


A la barre au moment où le juge lui a fait cette sommation, Karim n'a pas manqué de réagir. Esquissant un sourire, l'ancien ministre sous le règne de son père a fait un signe à l'un de ses avocats, Me Seydou Diagne. La réaction ne tardera pas donc. ce volet clos, Aliou Samba Diassé est à nouveau appelé à la barre pour la suite de son interrogatoire. 




Lundi 22 Septembre 2014 - 12:13




1.Posté par Leuk le 22/09/2014 18:00
Hey, Karim Wade, Le Prisonnier !

Encore, la Fête de Tabaski (Aid El Kebir), c'est dans quelques jours.

N'oubliez pas dans vos mémoires.
On sera curieux d'en savoir un peu sur la nature de l'atmosphère qui régnait chez vous, à REBEUSS, à cette époque-là de la CREI et du fameux régime arc-en-ciel, lors des grands jours de fête. Et quel sentiment en a-t-on gardé ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter