Direct procès de Karim Wade- Incompétence de la CREI: Alioune Ndao pique une colère noire



Direct procès de Karim Wade- Incompétence de la CREI:  Alioune Ndao pique une colère noire
Après le public, c'est autour des avocats et procureurs de se crêper le chignon. En effet, le procureur spécial près de la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI), Alioune Ndao est intervenu pour la première fois depuis début du procès pour demander à la défense de formuler toutes les exceptions qu'ils ont à signaler. Ce que la défense ne peut comprendre ni accepter.

Me Alioune Badara Cissé le remet à sa place. "C'est la période où vous étiez en train de faire des réquisitions aux gendarmes. Vous n'êtes ni la Cour ni la barre". Des propos qui ont mis le procureur  Ndao hors de lui. Me Borso Pouye d'embrayer dans le même sillage. "Vous ne pouvez nous empêcher de formuler des exceptions si cela doit prendre trois mois on présentera nos exceptions".

Un des avocats français d'indiquer que cette exception est un préalable à toutes les autres exceptions.

Me Seydou Diagne quant à lui d'attaquer ouvertement le procureur spécial: "Le charpentier a du se tromper sinon vous seriez au centre. Et comme vous n'êtes pas le juge mais seulement une partie du procès donc laisser nous faire notre travail.

Un tir groupé qui a provoqué l'ire du magistrat du parquet spécial.
"Arreter Me Diagne. Président, dites à Me Diagne d'arreter", hurle Alioune Ndao  très énervé.

"Vous répondrez laisser les parler vous aller réagir" rétorque le président Henri Grégoire Diop. Le debat se poursuit


Lundi 4 Août 2014 - 16:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter