Direct procès de Karim et Cie: un ancien président de l'Assemblée nationale témoigne



Direct procès de Karim et Cie: un ancien président de l'Assemblée nationale témoigne
Ancien président de l'Assemblée nationale non moins ancien ministre sous Wade, Mamadou Seck suit le témoin Ahmed Cheikh Tidiane Ndiaye à la barre de l'audience du procès de Wade-fils et Cie.  Alors qu'il (Karim) était à la présidence, le témoin de dire que le fils du président sortant lui a présenté ses amis d'enfance qui ont créé une société à l'aéroport (AHS) et lui a demandé de recevoir ses derniers. Mamadou Seck était alors ministre des Transports. 


Ces amis ne sont autres que Mamadou Pouye et Elimanel Diop. «Je les ai rencontré chez Karim » qui « m’a demandé de les aider …Ils sont passés me voir », sert l’ancien président de l’Assemblée nationale. « Et que vous ont-ils demandé ? » s’enquiert la Cour notamment le président Henry Grégoire Diop. « Je ne m’en souviens plus », dira le témoin qui indique les avoir dit «d’aller voir le service concerné, la Direction de l’aviation civile ».  


La Cour note "quelques bizarreries et anomalies dans l'octroi de l'agrément". Précision de Mamadou Seck, économiste de profession: "Je n'aide jamais quelqu'un en tordant les règles et les procédures". Et que, Mamadou Pouye lui a été présenté comme dirigeant de la société AHS. "J'ai trouvé ce dernier et Elimanel Diop sur place", renseigne le témoin qui précise qu'il habite juste à côté. Le parquet spécial rappelant les déclarations du témoin devant la Commission d'Instruction (CI), demande à Mamadou Pouye de confirmer ses propos à savoir que Karim Wade lui a présenté Elimanel Diop comme Directeur général et Mamadou Pouye comme conseiller. Ce que le témoin confirme. 


Le parquet spécial en ayant terminé et la partie civile n'ayant aucune question, le co-prévenu Pape Mamadou Pouye est appelé à poser des questions, une deuxième fois dans la matinée. L'audience avance à très grande vitesse, en l'absence de la défense de Karim Wade et Cie. L'ancien ministre est ainsi remercié, Balla Dièye en place. Le Superviseur sénior (responsable de passage-enregistrement) qui dit n'avoir aucun lien de parenté avec Karim et ses présumés complices, prête serment. Embouché à AHS, il dit connaître que Pierre Agboba mais pas Karim Wade encore moins les autres co-prévenus. 


"Je n'ai jamais vu Monsieur Karim Wade", assure-t-il. AHS Sénégal l'a envoyé à AHS Malabo (Guinée équatoriale) où il a pris sa retraite. Mais cette consigne était répétée: "ne jamais faire l'enregistrement de Mamadou Pouye et Abraham Rosental". "Je n'ai jamais touché leurs passeports", renseigne le témoin qui confirme qu'à l'arrivée de ces derniers à Malabo, "la direction les confinait dans leur bureau" car disait-elle: "Ces personnes ne veulent ni vous voir ni vous sentir". Abraham étant Bibo Bourgi, décortique le témoin Noël Deconick, ancien Directeur des opérations de AHS. 


 


Lundi 26 Janvier 2015 - 12:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter