Divergences de la SENELEC, de la SAR et d’ ITOC sur la qualité du fuel



Divergences de la SENELEC, de la SAR et d’ ITOC sur la qualité du fuel
Dans un communiqué conjoint, la SENELEC et la SAR émettent des réserves sur la qualité du fuel fourni par la société ITOC, « depuis plusieurs jours, la fourniture d’électricité s’est fortement dégradée à cause notamment de sérieuses réserves et inquiétudes émises par la SENELEC et la SAR sur la qualité d’un fuel importé par la société ITOC son principal fournisseur ».

Faux rétorque ITOC, dans son communiqué signé par son avocat Me Alassane Cissé, la société précise que « sur le présent bateau actuellement au large de Dakar, après échantillonnage du produit le 10 janvier 2011, les premières analyses effectuées par le laboratoire de la SAR ont indiqué que la viscosité et la densité n’étaient pas conformes, cela après la longue attente du bateau. Il ne s’agit pas du tout de facteurs qui devaient motiver une telle publicité car facilement rectifiables par réchauffement et recirculation pour la correction de ces deux paramètres ».

En tout cas, le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l’Energie qui a fait cas de cette situation en conseil des ministres de ce jeudi annonce un laboratoire pour faire face. « Afin de lever définitivement les suspicions sur la qualité du fuel importé qui aggravent les difficultés actuelles de SENELEC, le Ministre d’Etat a réitéré la volonté du Gouvernement de doter le Sénégal, dans les meilleurs délais, d’un laboratoire indépendant de contrôle et d’analyses de l’importation et de la consommation de produits pétroliers ».


Vendredi 28 Janvier 2011 - 11:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter