Dominique Strauss-Kahn : La nouvelle vie de Nafissatou Diallo

Tandis qu'à Lille s'ouvre ce 2 février le copieux procès de l'affaire du Carlton de Lille, dans lequel Dominique Strauss-Kahn et treize autres personnes sont accusées d'avoir été au coeur d'un réseau de prostitution, Nafissatou Diallo, celle qui avait accusé DSK de viol à New York, a changé de vie. La femme de chambre du Sofitel a signé il y a deux ans un accord financier avec l'ancien directeur général du FMI. Le montant est secret, bien sûr, mais on l'évalue à plusieurs millions. Des millions avec lesquels Nafissatou Diallo vient d'ouvrir un restaurant.



Dominique Strauss-Kahn : La nouvelle vie de Nafissatou Diallo
Si on ne sait pas combien a payé DSK pour éviter un procès au civil, on est certain que la somme est coquette. Nafissatou Diallo avait quitté New York après l'affaire, elle est de retour selon une information de RTL et vient d'y ouvrir un restaurant de cuisine américaine et ouest-africaine. Selon Douglas Wigdor, son ancien avocat qui la contacte de temps en temps : "Elle et sa fille vont bien. Elles essayent de vivre leur vie comme deux New-Yorkaises. Elle a peut-être plus d'argent qu'elle n'en a jamais eu, mais je sais de façon certaine qu'elle aurait préféré rester une femme de chambre dans cet hôtel et que rien de tout ça ne soit arrivé car elle était heureuse."

Depuis le classement de l'affaire, Dominique Strauss-Kahn a lui aussi changé de vie. Exit la politique et ses ambitions présidentielles, il compte sur ses connaissances, reconnues mondialement, en matière d'économie pour rebondir. Malheureusement, l'ex-époux d'Anne Sinclair a rencontré de nouvelles difficultés notamment au sein de LSK, société de conseil créée avec Thierry Leyne dont le récent suicide a mis à jour la mauvaise gestion. On parle de 30 millions de pertes.

Pour l'heure, Dominique Strauss-Kahn est attendu au tribunal correctionnel de Lille où s'ouvre le procès de l'affaire du Carlton. L'homme d'affaires est poursuivi pour proxénétisme aggravé en réunion. Il risque jusqu'à dix ans d'emprisonnement et 1,5 million d'euros d'amende. Le procès doit durer trois semaines.


purepeople.fr

Lundi 2 Février 2015 - 13:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter