Ebola : la Commission de la CEDEAO pour une démarche coordonnée dans la lutte



Ebola : la Commission de la CEDEAO pour une démarche coordonnée dans la lutte
Le président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, a réaffirmé lundi 15 septembre 2014 à Abuja l'engagement résolu de son institution dans une démarche coordonnée de lutte contre l'épidémie à virus Ebola, qui s'est abattue dans la région de l'Afrique de l'Ouest, faisant de nombreuses victimes.

«La CEDEAO s'inscrit totalement dans cette démarche coordonnée d'accompagnement de l'effort global pour contrôler l'épidémie» à travers son institution chargée de la lutte contre les grandes endémies qu'est l'OOAS (Organisation ouest-africaine de la santé), a-t-il indiqué, se disant profondément convaincu que « seule la mobilisation générale, l'harmonisation des stratégies et la solidarité nous permettront de venir efficacement à bout de ce fléau».

Le président de la Commission de la CEDEAO, qui avait auparavant fait observer une minute de silence en la mémoire des quelque 2.400 victimes d'Ebola en Afrique de l'Ouest, a rappelé que le devoir de solidarité entre les peuples constitue la base de l'intégration régionale.

«C'est pourquoi, a-t-il ajouté, dans les efforts en cours pour endiguer l'épidémie, il est indispensable de préserver les libertés fondamentales, notamment la libre circulation des personnes et des biens, et développer une solidarité agissante à l'endroit des pays affectés, sans ostracisme ni stigmatisation » informe, M. Ouédraogo.

Kadré Désiré Ouédraogo s'est alors réjoui des gestes de bonne volonté qui se sont déjà manifestés à l'égard de ce fonds et a salué les annonces qui ont été faites par certains partenaires multilatéraux et bilatéraux en soutien aux efforts des pays affectés, notamment la Banque africaine de développement (BAD), l'Union européenne, les Etats-Unis...

Il a saisi l'occasion pour lancer un appel à tous les partenaires de la CEDEAO afin qu'ils participent au fonds de solidarité, afin aussi, a-t-il ajouté, qu'ils accompagnent les initiatives régionales visant notamment le renforcement du dispositif de surveillance épidémiologique, le renforcement des structures sanitaires et la recherche épidémiologique et thérapeutique pour prévenir et contrôler l'épidémie.

Le président Ouédraogo a par ailleurs tenu à souligner que cette 10ème réunion annuelle entre la CEDEAO et ses partenaires au développement se tient aussi dans un contexte marqué non seulement par des avancées significatives dans l'approfondissement du processus d'intégration régionale, mais aussi par un renforcement de la gouvernance institutionnelle de la Commission.

Dépêche

Mardi 16 Septembre 2014 - 14:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter