Ebola : réouverture des frontières à la Guinée



Ebola : réouverture des frontières à la Guinée
Le Sénégal a officiellement ouvert sa frontière terrestre avec la Guinée, ce mardi. Cette ouverture est le résultat de plusieurs rencontres entre autorités guinéennes et sénégalaises. Et suite a une réaction de la CEDEAO qui a exhorté tous les pays à ouvrir leurs frontières malgré la présence de l'épidémie Ebola.


La décision de fermer les frontières, confirmée le 21 août dernier par les autorités sénégalaises, vise à réduire les risques et dangers liés au virus Ebola. Les frontières maritimes et aériennes sont, pour leur part, opérationnelles depuis quelques mois. L'espace aérien a été ouvert en novembre à la veille du sommet de la francophonie. En décembre, une délégation ministérielle conduite par la ministre de la Santé a eu une séance de travail à Conakry. Il a été question de voir ensemble les modalités et les mesures à mettre en place pour une ouverture des frontières sécurisée, sans propagation du virus Ebola. Dakar a fermé ses frontières pour éviter la propagation du virus d'Ebola qui frappe la Guinée.

La fermeture des frontières sénégalaises a provoqué la colère des autorités guinéennes et occasionnée des grincements de dents notamment au sein des opérateurs économiques et des producteurs. Ces derniers n'arrivent plus à écouler leurs marchandises. Malgré une tendance à la baisse du nombre de personnes affectées par le virus Ebola dans les trois pays les plus touchés, le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle toutefois à la vigilance.


Mardi 27 Janvier 2015 - 11:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter