Echauffourées avec les mécaniciens : Barthélémy Dias dégaine à nouveau.

La fin justifie les moyens. C’est ce qu’a dû se dire Barthélémy Dias, hier, lors de son face-à-face avec les mécaniciens qui ont établi leur garage sur un terrain qui jouxte l’ancienne piste. En effet, sentant les choses se dégénérer, le maire de Mermoz/Sacré-Cœur qui s’était rendu sur les lieux a dégainé son pistolet pour tirer des coups de sommation.



Echauffourées avec les mécaniciens : Barthélémy Dias dégaine à nouveau.
Barthélémy Dias s’est encore illustré hier. En effet, le maire de Mermoz Sacré-Cœur qui s’était rendu sur un terrain jouxtant l’ancienne piste de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor, a vu les mécaniciens qui occupent les lieux lui faire comprendre qu’ils n’étaient pas prêts pour évacuer l’évacuer. S’en sont suivies des échauffourées, et, l’édile de Mermoz Sacré-Cœur a encore dégainé son pistolet pour tirer des coups de feu en l’air.

«Ce collectif discute depuis 5 ans avec le propriétaire qui veut entrer en possession de son terrain. Aujourd’hui la mairie a noué avec lui un partenariat pour un projet d’envergure. Lequel consiste à la construction du premier hypermarché au Sénégal qui sera réalisé par le groupe «Atac», la construction de salles de cinéma de grands standing et d’autres projets de la mairie. Le tout estimé à beaucoup de milliards de francs Cfa », a déclaré, dans les colonnes de l’Observateur, Barthélémy Dias qui revenait sur le problème qui l’oppose aux mécaniciens.

Poursuivant, M Dias déclare : «Aujourd’hui nous sommes allé sur le terrain pour leur parler parce que le temps nous est compté, mais ils nous ont agressés. Un conseiller municipal s’est retrouvé avec une blessure sur la tête, une voiture de l’administration cassée et moi-même menacé».

Selon lui, le terrain sera libéré ; raison pour laquelle il lance cet avertissement : «Je demande à toutes les personnes qui ont leur voiture dans ce garage de les récupérer parce que le terrain sera déguerpi. Le Procureur a saisi la Direction de surveillance et de contrôle de l’occupation de sols de Dakar à qui elle demande d’utiliser la force pour déguerpir ces mécaniciens».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 7 Janvier 2016 - 08:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter