Egypte : dispersion violente des manifestants islamistes

Les forces de l’ordre égyptiennes ont dispersé violemment le 29 novembre des manifestants islamistes, pro-Morsi. En application d'une loi promulguée samedi dernier, elles dispersent désormais tout rassemblement qui n'a pas reçu l'aval de l'exécutif, comme au Caire où des centaines de personnes manifestaient devant l'un des palais présidentiels. La police a également tiré des grenades lacrymogènes sur des cortèges qui défilaient dans les grandes villes du pays comme Alexandrie, au Nord, ou encore Suez, dans l'Est. Près de 200 personnes ont été arrêtées.



La police égyptienne disperse avec des gaz lacrymogènes des manifestants islamistes, Le Caire, le 29 novembre 2013. AFP PHOTO/MAHMOUD KHALED
La police égyptienne disperse avec des gaz lacrymogènes des manifestants islamistes, Le Caire, le 29 novembre 2013. AFP PHOTO/MAHMOUD KHALED

Devant l'un des palais présidentiels, des tirs qui résonnent, un air saturé de gaz lacrymogènes. Policiers et soldats ont violemment dispersé des centaines de manifestants islamistes.
 

Au lendemain de la mort d'un étudiant lors d'une manifestation à l'université du Caire, la tension règne dans la capitale. Le pouvoir fait preuve de fermeté pour faire respecter une loi promulguée le 24 novembre. Toute manifestation n'ayant pas obtenue l'autorisation du ministère de l'Intérieur est systématiquement dispersée.

 

Malgré cette interdiction de protester, les partisans du président déchu Mohamed Morsi sont descendus dans les rues à travers le pays : au Caire, à Alexandrie, Suez, Qena et Mahalla. Partout des marches en faveur des islamistes, partout la même répression brutale.

Les forces de l'ordre visent les manifestants islamistes, mais pas seulement. Ils ont ouvert un nouveau front : contre les militants laïcs pro-démocratie. L'un de leurs leaders, Alaa Abdel Fattah, a été arrêté jeudi, un autre militant célèbre, Ahmed Maher, est également recherché pour avoir organisé une manifestation sans avoir prévenu les autorités, comme le prévoit la nouvelle loi.

Source : Rfi.fr
 


Dépéche

Samedi 30 Novembre 2013 - 13:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter