Egypte : la piste terroriste se précise

Cinq jours après le crash d'un avion russe en Egypte qui a fait 224 morts, Barack Obama et David Cameron évoquent la piste d'une bombe à bord. Moscou et Le Caire parlent de spéculations.



« Je pense qu'il existe une possibilité qu'il y ait eu une bombe à bord et nous prenons cette piste très au sérieux », a déclaré le président américain, tout en soulignant qu'il n'y avait à ce stade aucune certitude.

Le Premier ministre britannique David Cameron a justifié sa décision de suspendre mercredi les vols en provenance de Sharm el Sheikh, la station balnéaire du Sinaï égyptien d'où avait décollé l'Airbus A321, par des renseignements indiquant qu'il était « plus que probable qu'il s'agisse d'une bombe terroriste ».

Le jour même de la catastrophe, samedi dernier, le groupe jihadiste Etat islamique (EI) avait revendiqué en être responsable.

Le président égyptien a affiché la volonté de son pays de « coopérer avec tous (ses) amis » pour assurer la sécurité des touristes étrangers. Le tourisme est un secteur crucial pour l'économie égyptienne.

Source : BBC Afrique 



Vendredi 6 Novembre 2015 - 07:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter