Elections locales: Aminata Touré bat campagne à Grand Yoff

Aminata Touré veut être le prochain édile au terme des locales à venir. Invitée par le Mouvement des élèves et étudiants ressortissants de la localité, le Premier ministre de lancer l'opération de charme. S'insurgeant contre l'image peu reluisante qui colle à sa ville, Aminata Touré de dire que c'est loin de la réalité. Selon la "dame de fer", Grand Yoff est la commune qui enregistre le plus grand nombre d'étudiants dans la ville de Dakar et offre au Sénégal le plus de cadres. Même le taux de criminalité n'est pas conforme à la réalité, assure la cheffe du gouvernement qui ne manque pas de donner des conseils aux élèves et étudiants.



L’image d’une commune sale, repère des agresseurs et siège de la débauche qui colle à Grand Yoff irrite Aminata Touré. Le chef du gouvernement refuse d’y croire. Invitée du Réseau des élèves et étudiants de sa commune d’arrondissement de samedi dernier, elle a vivement déploré cette façon de voir son quartier. « La façon dont on perçoit Grand Yoff est très loin de la réalité. Le taux de criminalité n’est pas conforme  à la réalité », a-t-elle déclaré avant de poursuivre qu’en dépit de la mauvaise publicité, Grand Yoff est la Commune qui enregistre le plus grand nombre d’étudiants dans la ville de Dakar et qui offre aujourd’hui au Sénégal le plus de cadres. Dans les habits d’une maman, elle a prodigué des conseils aux potaches. « Dans la vie, il n’y a aucun résultat qu’on obtient dans la facilité. On ne se décourage jamais, surtout quand on n’est jeune. Quand un politicien vient vous dire qu’il va tout régler à votre place, poser-vous des questions sur ses réelles motivations… », leur a-t-elle conseillé.


Aminata Touré dans les colonnes du journal « L’As », avoue que : « pour parler de ma propre expérience, je fais souvent l’objet d’attaques dans la presse. Mais je vous dis qu’il n’y a rien de facile dans la vie… ». Requinqués par les encouragements du chef du gouvernement, les étudiants ont à leur tour promis de redoubler d’efforts et de travailler à changer l’opinion des Sénégalais. Avant de poser leurs doléances. 


Lundi 24 Mars 2014 - 09:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter