Electricité : La Banque mondiale porte secours à l’Etat.

La Banque mondiale vient de signer avec l’Etat du Sénégal, un protocole d’accord pour la garantie partielle de risque pour un coût de 24 milliards de francs Cfa. Ce protocole qui garantit la mise en service de la centrale «Tobène», entre dans le cadre de l’accompagnement de l’institution à l’Etat du Sénégal pour asseoir sa politique énergétique.



Electricité : La Banque mondiale porte secours à l’Etat.
Une garantie partielle de risque à hauteur de 24 milliards de francs Cfa vient d’être accordée à l’Etat du Sénégal par la Banque mondiale. Ce protocole entre dans le cadre du soutien du projet de la société «Tobène Power» pour «la construction, le développement et l’exploitation d’une centrale de 70 mégawatts, utilisant du fuel lourd comme combustible, avec une capacité ultérieure de fonctionnement à l’aide de gaz naturel», a déclaré le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ.

Le ministre a aussi indiqué que le projet, construit à Taïba Ndiaye (Près de 90 km au nord-est de Dakar), estimé à terme à 94 milliards de francs Cfa, va vendre et livrer sa production à la Senelec, à travers sa centrale Tobène selon les termes du Contrat d’achat d’énergie (Cae) pendant 22 ans. La mise en service de la centrale est prévue pour décembre 2015 et, à partir de 2016, pourra produire annuellement plus de 558 Gigawatt-heures, soit plus de 16% de la demande électrique au Sénégal.

La Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal a, pour sa part, salué cet acte qui va aider le Sénégal dans sa politique énergétique. «Grace à la construction de cette nouvelle centrale, plus d’un millions de Sénégalais pourront bénéficier d’une source d’électricité plus fiable en 2016», a déclaré Louise Cord. Avant de conclure : «cet accord vise à appuyer le Sénégal pour une production d’électricité fiable, compte tenu d’une demande énergétique qui croit de 8% par an et des objectifs ambitieux du Plan Sénégal émergent». 

Ousmane Demba Kane

Lundi 17 Août 2015 - 10:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter