Encore EIFFAGE-Sénégal…



Encore EIFFAGE-Sénégal…
On n’a pas encore fini d’épiloguer sur les tenants et aboutissants autour du financement de l’autoroute à péage, de dénoncer la main mise des entreprises européennes sur l’économie nationale, ou encore d’entendre  Serigne Mboup du CCBM pleurer et insinuer une conspiration des lobbies d’affaires françaises et libanaises qui contrôlent le secteur du marché public en matière de véhicules de l’administration que le Port Autonome de Dakar nous parle encore de marché attribué à EIFFAGE-SENEGAL.
 
« Dans le cadre de l’amélioration de ses infrastructures de base, et afin d’optimiser les capacités d’accueil du Terminal à Conteneurs,  le Port Autonome de Dakar a eu à procéder à un appel d’offres international pour le dragage de son chenal d’accès. Cet appel d’offres a été attribué à un groupement constitué d’EIFFAGE-SENEGAL et de l’entreprise belge JAN DE NUL,  spécialiste du dragage marin et détentrice de la plus puissante drague au monde ».
 
Le communiqué qui donne cette information précise que la cérémonie solennelle de signature de contrat sera organisée le lundi 12 août 2013 à partir de 16h30 en présence des responsables du groupement.
 
Dans les explications on peut aussi retenir que « le dragage est une activité récurrente qui permet au Port de mettre en adéquation les profondeurs de ses installations après que des études bathymétriques aient été effectuées. Ces études bathymétriques ont révélé de grandes disparités de profondeur, entre le Terminal à Conteneurs et le chenal d’accès ».
 
« Le dragage est par ailleurs un contributeur dans la productivité et la compétitivité d’un Port puisqu’il lui permet d’améliorer sa capacité d’accueil de navires », termine le communiqué.
 
 


Jeudi 8 Août 2013 - 13:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter