Envoi de soldats sénégalais au Mali : Macky Sall recadre Djibo Kâ et Decroix

Blâmé par certains députés comme Mamadou Diop Decroix et Djibo Leyti Kâ qui l’ont invité à s’expliquer publiquement à l’Assemblée nationale sur l’envoi de 500 soldats au Nord-Mali, le chef de l’Etat, par la voix du ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye, a éclairé sur sa contribution pour le retour de la paix au Mali.



Envoi de soldats sénégalais au Mali : Macky Sall recadre Djibo Kâ et Decroix

Ce mercredi, en séance plénière, le ministre des Affaires étrangères mandaté par le chef de l’Etat Macky Sall a apporté des précisions. Avec assurance, Mankeur Ndiaye explique aux députés qu’ « au Mali, le Sénégal ne va pas en guerre contre un Etat ». En effet, l’envoi du contingent, d’après l’adresse du président de la République, s’explique par la volonté de notre pays à contribuer à combattre le terrorisme et à arrêter l’avancée d’une mouvance tyrannique dont le sombre dessein et les pratiques d’un autre âge sont à l’opposé de nos valeurs politiques et socioculturelles de liberté, de démocratie, de paix, d’ouverture, de tolérance et de respect de la diversité.
 
Par ailleurs, au-delà de la mission internationale d’assistance au Mali, Mankeur Ndiaye d’alerter dans les colonnes du journal « L’observateur » que « si les forces terroristes prévalent au Mali, nos propres intérêts vitaux seront menacés, jure Macky Sall. Et toutes ces valeurs auxquelles nous sommes individuellement et collectivement attachés seront en péril. Le Mali auquel nous sommes liés par l’histoire, la géographie, le sang et un destin commun, est plus qu’un pays voisin ».


Jeudi 17 Janvier 2013 - 12:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter