Etats-Unis/Terrorisme

C'est le premier message émanant d'al-Qaïda depuis la victoire de Barack Obama à l'élection présidentielle du 4 novembre. Ayman Zawahiri, N°2 de la nébuleuse islamiste, évoque la couleur de peau du président américain élu et le met en garde contre l'envoi de renforts en Afghanistan.



Etats-Unis/Terrorisme
L'enregistrement de 11 minutes, diffusé sur internet, s'intitule : « Le départ de Bush et l'arrivée d'Obama ». Ayman Zawahiri y déclare : « L'Amérique a un nouveau visage, mais son cœur plein de haine, son esprit cupide et prompt à répandre le mal, l'oppression et le despotisme sont restés les mêmes ».

Le N°2 d'al-Qaïda rappelle ensuite que le père de Barack Obama était musulman, mais il accuse le président-élu des Etats-Unis d'avoir « pris le parti des ennemis de l'islam ».

Ayman Zawahiri qualifie Barack Obama de « Abeed Al Beit », ce qui signifie en arabe « l'esclave de la maison ».

Le message audio est accompagné d'images, notamment un cliché de Barack Obama se recueillant au Mur des Lamentations à Jérusalem.

A propos de l'Afghanistan, où le prochain président américain envisage d'envoyer des renforts, Ayman Zawahiri prédit « une politique vouée à l'échec ». Le N°2 d'al-Qaïda demande à Barack Obama de se souvenir de tous ceux qui ont été battus en Afghanistan, qu'il s'agisse des Soviétiques ou de George Bush.

source rfi.fr

Jeudi 20 Novembre 2008 - 17:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter